Rugby : Louis Fajfrowski, jeune joueur d'Aurillac, décède après un match amical

Des commotions cérébrales de plus en plus fréquentes

Le rugby français sous le choc, et après ?

Le jeune centre du Stade Aurillacois, Louis Fajfrowski, passé par les catégories de jeunes du MHR, est décédé vendredi, à l'issue d'une rencontre amicale face à Rodez.

Le jeune rugbyman d'Aurillac, Louis Fajfrowski, est décédé après un match le 10 août 2018, à l'âge de 21 ans. Une nouvelle tragique confirmée peu après par le club du Cantal.

Louis Fajfrowski, 21 ans, était sorti du terrain à la suite d'un choc et avait perdu connaissance à plusieurs reprises dans les vestiaires en marge d'un match amical.

Pris en charge par le corps médical, il aurait recouvré ses esprits, mais un nouveau malaise lui aurait été fatal, précise le quotidien, les secours n'étant pas parvenu à le réanimer. Le jeune trois-quarts centre est sorti du terrain sur ses jambes avant de perdre connaissance à plusieurs reprises dans les vestiaires. Si cette disparition ne va pas manquer de relancer le débat sur les conséquences des chocs de plus en plus violents dans le rugby, il est trop tôt pour établir un lien entre le choc survenu sur le terrain et le décès brutal du joueur. Une enquête devrait être ouverte.

Formé au Montpellier Hérault (2012-2015), il jouait pour la Stade Aurillacois depuis deux saisons. Il avait également porté le maillot de l'équipe de France U19. Le président de la FFR, Bernard Laporte, s'est dit "effondré". "Le Stade Aurillacois est en deuil et ses membres adressent leurs sincères condoléances à sa famille", a indiqué le Stade Aurillacois sur son compte Twitter vendredi soir.

Dernières nouvelles