USA: le corps d'un enfant retrouvé dans un campement de fortune

Vue du taudis dans lequel était retenu 11 enfants

Vue du taudis dans lequel était retenu 11 enfants

Cet enfant n'a toujours pas été retrouvé, tandis que son père subit les interrogatoires des autorités américaines.

Les enfants, ainsi que cinq adultes, ont été trouvés dans une sorte de caravane, cachés par leurs ravisseurs dans des conditions infâmes, à Amalia, à la frontière entre le Nouveau-Mexique et le Colorado. Une dizaine de policiers y ont participé et découvert, vendredi 3 août au matin, "une caravane étroite, enterrée dans le sol, couverte de plastique, sans eau, canalisations ou électricité". Les enfants qui "ressemblaient à des réfugiés du Tiers-monde" étaient "sans chaussure, sans hygiène personnelle et vêtus essentiellement de chiffons sales", a déclaré un policier local.

La perquisition qui a mené à la découverte puis à la libération de ces enfants a été conduite en lien avec une enquête concernant la disparition d'un enfant de 3 ans.

Tout commence en décembre 2017, quand le jeune Abdul-Ghani, 3 ans, disparaît dans le comté de Jonesboro, en Géorgie.

Le shérif Hogrefe avait obtenu le 2 août un mandat de perquisition pour un "campement de fortune entouré de pneus et d'un chemin de terre", où Wahhaj était soupçonné de se cacher en compagnie d'un autre homme: Lucas Morten.

"Tout a changé pour moi lorsqu'un message nous a été transféré par un inspecteur de Géorgie, dont nous avons estimé qu'il provenait de ce lieu - le message envoyé par un tiers, disait simplement en partie 'nous sommes affamés et nous avons besoin de nourriture et d'eau'", a poursuivi le shérif.

Sur place, les enquêteurs vont aller de surprise en surprise: les deux hommes sont retrouvés, mais au milieu des buissons du désert du Nouveau-Mexique, avec un fusil semi-automatique AR-15, cinq chargeurs de 30 balles pleins et quatre pistolets chargés.

Trois adultes impliqués ont été arrêtés, parmi lesquels celui qui a initié et supervise l'opération, Siraj Ibn Wahhaj, un homme âgé de 39 ans, fils de l'imam radical qui porte le même nom et qui serait impliqué dans l'attentat du World Trade Center en 1993.

Les deux hommes refusant d'obéir aux injonctions verbales, la police a lancé le raid qui s'est terminé sans incident grave ni victimes.

Sitôt l'opération menée, Lucas Morten a été poursuivi pour avoir hébergé un fugitif, et Siraj Wahhaj a été arrêté pour enlèvement d'enfant. Les enfants ont, eux, été placés en garde préventive.

La police soupçonne le petit garçon recherché de s'être trouvé dans le repaire quelques semaines plus tôt, mais aucune des personnes n'a donné de détails à son sujet.

Dernières nouvelles