Emmanuel Macron s’occupera personnellement de l’affaire Thomas Gallay — Maroc

La mère d'un Français condamné pour terrorisme au Maroc reçue par Emmanuel Macron à Brégançon

La mère d’un Français détenu au Maroc reçue par Emmanuel Macron à Brégançon

Béatrice Gallay est la mère d'un Français de 37 ans, Thomas Gallay, condamné en appel en 2017 à 4 ans de prison au Maroc, pour avoir apporté un "soutien financier" à une personne soupçonnée d'avoir voulu perpétrer des actes terroristes.

La justice marocaine reproche à l'ingénieur, interpellé lors d'un coup de filet antiterroriste en février 2016, d'avoir donné en plusieurs versements 70 euros à un Marocain candidat au départ pour le djihad en Syrie.

Trente minutes d'entretien. Cela fait trente mois que Béatrice Gallay se démène pour faire rapatrier Thomas, qui clame son innocence. Thomas Gallay avait alors récusé le procès verbal de ses aveux, indiquant qu'il s'agissait de déclarations qu'il n'avait jamais faites. Pour demander secours à Emmanuel Macron, sa mère et son frère se sont installés au pied du fort de Brégançon le 11 août 2018. Le président français aurait promis de s'occuper du dossier "personnellement".

"Le transfèrement de mon fils s'enlise, je n'ai pas de réponse sur quand il pourra être transféré" a-t-elle déclaré au micro de RTL. Elle a finalement été reçue par le président et son épouse, sans rendez-vous, qui rompt ainsi avec l'affirmation "ce sont des vacances privées", répétée en boucle depuis son arrivée au fort de Brégançon.

C'est par l'intermédiaire d'un responsable de la communication de l'Elysée, venu à la rencontre des journalistes, que Beatrice Gallay a obtenu cette rencontre.

Dernières nouvelles