F1 - McLaren : Fernando Alonso arrête

Fernando Alonso arrêtera sa carrière en F1 à la fin de la saison

Officiel - Fernando Alonso ne sera pas en Formule 1 en 2019 !

Figure de l'ère 2002-2006, il est celui qui a porté la firme de Boulogne-Billancourt au sommet, remportant à cette occasion ses deux uniques titres de Champion du monde des pilotes lors des saisons 2005 et 2006. Lassé de ses dernières saisons avec McLaren, et davantage motivé par l'objectif d'une triple couronne F1 - Le Mans - Indy500, l'espagnol délaisse la compétition reine des monoplaces pour se donner un nouveau défi.

Le pari de Fernando Alonso n'aura finalement pas été le bon. Fernando Alonso a confirmé aujourd'hui sa décision de quitter le monde de la Formule 1 en fin d'année.

Engagé en F1 depuis 2001, Fernando Alonso a couru pour de nombreuses équipes. En effet, en 2017, il avait fait l'impasse sur le GP de Monaco pour participer aux 500 miles d'Indianapolis, un première dans sa carrière. Via un communiqué de McLaren et une vidéo sur son compte Twitter, l'Espagnol a annoncé ce mardi qu'il arrêtera sa carrière dans cette catégorie à la fin de la saison. L'ancien coéquipier de Lewis Hamilton chez McLaren en 2007 a d'ailleurs avoué dans le communiqué de l'équipe britannique qu'il a déjà fait ce choix il y a quelques temps. (.) Nous allons voir ce que le futur m'apportera: de nouveaux challenges excitants m'attendent.

S'il n'est pas une surprise, son départ de la Formule 1 résonne comme un tremblement de terre, puisqu'en dépit de ses 37 ans, il disposait d'un coup de volant toujours aussi impressionnant et d'un charisme hors du commun. Je vais avoir l' un des moments les plus heureux de ma vie mais je dois continuer à explorer de nouvelles aventures.

" J'ai pris cette décision il y a plusieurs mois et c'était une décision arrêtée". Fernando Alonso a annoncé vouloir vivre de nouvelles choses, mais n'a pas annoncé précisément de quoi son avenir sera fait. Alonso pourrait donc changer d'air avant de, peut-être, faire un retour victorieux en F1 chez McLaren. " Je sais qu'ils reviendront plus forts dans le futur et cela pourrait être le bon moment pour moi pour revenir dans la discipline, ça me rendrait vraiment heureux ", assure l'espagnol. Néanmoins, j'aimerais remercier sincèrement Chase Carey (le président du Formula One Group, ndlr) et Liberty Media (l'organisateur de la F1, ndlr) pour les efforts déployés pour me faire changer d'avis et tout ceux qui m'ont contacté pendant cette période.

Dernières nouvelles