Londres : la police soupçonne un acte de terrorisme

L'INCIDENT DE WESTMINSTER TRAITÉ COMME UN ACTE TERRORISTE ANNONCE LA POLICE

L'INCIDENT DE WESTMINSTER TRAITÉ COMME UN ACTE TERRORISTE ANNONCE LA POLICE

Ce matin, aux alentours de 7h30 (8h30 en France), une voiture a foncé dans les grilles du Parlement britannique à Londres, faisant plusieurs blessés. Le conducteur de la voiture est officiellement soupçonné d' "actes terroristes". Scotland Yard a ensuite précisé qu'aucun des blessés ne se trouvait en danger de mort.

Plusieurs piétons ont été blessés mais leur vie n'est pas en danger selon la police et les services de secours. "Le conducteur a été arrêté par les policiers présents sur place", a déclaré la police britannique sur Twitter. Mais, plus tard, elle a précisé que le conducteur était soupçonné "d'attaque terroriste".

"Même si nous gardons l'esprit ouvert, le commandement anti-terroriste de la (police métropolitaine) dirige l'enquête sur l'incident de Westminster", a tweeté la police britannique. Une voiture a foncé sur les barrières de sécurité devant le Parlement du Royaume-Uni à Londres. Ce dernier a été immédiatement menotté pendant que les forces de l'ordre ont bouclé les rues adjacentes au Parlement de Westminster. "Je marchais de l'autre côté de la rue, j'ai entendu du bruit et quelqu'un a crié".

Dans une vidéo diffusée sur Twitter, on voit les policiers lourdement armés extirper l'homme, vêtu d'un jean et d'une veste noire, de son véhicule. "Je me suis retournée et j'ai vu une voiture grise roulant très vite près des barrières, peut-être même sur le trottoir". "La personne conduisant le véhicule n'est pas sortie", a-t-elle ajouté. La station de métro a été fermée. "Il n'y avait personne d'autre dans le véhicule, qui reste sur les lieux et qui fait objet de perquisition".

L'auteur de l'attentat, qui avait fait 5 morts, avait d'abord fauché des passants en montant sur le trottoir du pont avant de terminer sa course contre les grilles du parlement.

Depuis, des barrières de sécurité en béton et en acier ont été installées tout autour des grilles du parlement ainsi que sur les trottoirs menant au pont.

Dernières nouvelles