Un pont autoroutier s'effondre à Gênes

Le président Emmanuel Macron à l'Elysée le 27 juin 2018 à Paris

Le président Emmanuel Macron à l'Elysée le 27 juin 2018 à Paris

Selon Le Parisien et le JDD, qui confirment des informations de La Stampa, les victimes françaises sont deux jeunes femmes, Melissa Artus et Axelle Place, ainsi qu'un jeune homme, Nathan Gusman, qui serait le compagnon de la première.

Le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères confirme "avec tristesse la présence de trois ressortissants français parmi les victimes de la catastrophe de Gênes". Nous adressons à sa famille toutes nos condoléances. Quatre Français figurent parmi les victimes a annoncé le Quai d'Orsay.

M. Salvini, chef de la Ligue (extrême droite) et lui aussi vice-Premier ministre, est attendu dans l'après-midi sur le site de l'effondrement, le plus meurtrier en Europe depuis 2001. L'effondrement soudain de cet ouvrage massif, appelé pont Morandi du nom de son concepteur, a précipité environ 35 voitures et quelques camions dans le vide d'une hauteur de 45 mètres.

Par ailleurs, le gouvernement italien a annoncé mercredi qu'il envisageait de révoquer la concession de la société gérant l'autoroute où se trouve le viaduc qui s'est effondré à Gênes.

Les images diffusées par les pompiers montrent le pont Morandi, haut de 90 mètres et d'une longueur de 208 mètres, transformé en un tas de gravats. Les autorités souhaitent en outre la démission des dirigeants de cette société, Autostrade per l'Italia, et vont réclamer une amende pouvant atteindre 150 millions d'euros, a annoncé sur Facebook le ministre des Infrastructures et des Transports.

Pour Luigi Di Maio, vice-Premier ministre et chef de file du Mouvement 5 étoiles (M5S, populiste), le pont "ne s'est pas écroulé par fatalité mais parce que la maintenance n'a pas été faite".

Selon la société italienne des autoroutes, des travaux de consolidation étaient en cours sur les fondations du pont.

En raison du relief très accidenté de la région de Gênes, entre mer et montagne, le parcours de l'autoroute est jalonné de longs viaducs et de tunnels.

C'est une scène aussi tragique qu'incroyable qui s'est jouée le 14 août à Gênes. Deux grandes grues jaunes et noires sont arrivées dans la nuit pour aider à déblayer et accéder à des cavités où des victimes pourraient être coincées.

Selon la protection civile italienne, en comptant tous les personnels impliqués (pompiers, policiers, Croix-Rouge...), les secours ont mobilisé un millier de personnes.

Dernières nouvelles