Aretha Franklin est morte

Edition numérique des abonnés

Stevie Wonder et Jesse Jackson ont rendu visite à la chanteuse Aretha Franklin, gravement malade

Elle avait été hospitalisée il y a quelques jours souffrant d'un cancer diagnostiqué en 2010.

Après avoir été une légende vivante pendant plus d'un demi-siècle, Aretha Franklin s'est éteinte à Detroit, ce jeudi, à l'âge de 76 ans. Celle que l'on a si souvent comparée à Bessie Smith, Billie Holiday et Dinah Washington ne ressemble qu'à elle-même. Et c'est à 14 ans seulement qu'elle a réalisé ses premiers enregistrements.

La chanteuse américaine Aretha Franklin est décédée. Mais elle peine alors à trouver son public.

Dire qu'Aretha Franklin a marqué l'histoire de la musique est un euphémisme.

Parmi ses principaux hits figurent Respect, (You Make Me Feel Like) A Natural Woman, Day Dreaming, Jump to It, Freeway of Love ou encore A Rose Is Still A Rose. Ce parcours artistique a fait d'elle l'une des personnalités afro-américaines les plus connues. L'artiste a reçu 18 Grammy's pour ses mélodies soul inspirées aussi de jazz et gospel. Si sa voix a résonné lors de la cérémonie d'investiture de Bill Clinton en 1993, c'est surtout sa prestation lors de l'investiture de Barack Obama à la Maison Blanche en 2009 qui a marqué les mémoires. Je ne pense pas avoir été un catalyseur pour le mouvement féministe. Son dernier concert avait eu lieu à Philadelphie, en Pennsylvanie, en août 2017.

L'an passé, elle avait dû démentir son décès dans un communiqué après une rumeur apparue sur les réseaux sociaux. "C'était un spectacle miraculeux étant donné qu'Aretha combattait déjà l'épuisement et la déshydratation", soulignait Roger Friedman, journaliste et ami de la chanteuse, sur son site.

Dernières nouvelles