José Mourinho pique City : 'La classe ne s'achète pas'

José Mourinho pique City : 'La classe ne s'achète pas'

Premier League : Mourinho fustige le "manque de classe" de Manchester City

Questioné en conférence de presse après le large succès des Citizens sur Huddersfield (6-1), Pep Guardiola a rétorqué à José Mourinho qui avait vertement tancé une série documentaire sur Manchester City, évoquant un "manque de classe" de la part des Sky Blues.

"Je ne l'ai pas vu (le documentaire, ndlr), mais je sais quelques choses sur le film".

Si les deux coaches ne se sont pas encore affrontés cette année, Pep Guardiola a déjà pris trois longueurs d'avance en deux matches sur José Mourinho.

Et ce lundi, la presse spécialisée n'est pas tendre avec l'intéressé au lendemain de la piteuse défaite de Manchester United à Brighton, lors de la 2e journée de Premier League.

" C'est vrai, vous ne pouvez pas acheter la classe".

Mourinho y va ensuite de sa pique: "Je constate qu'un club riche peut acheter des joueurs de haut niveau, mais pas la classe", assène-t-il. "C'est ma première réaction", a continué Mou. La deuxième réaction est que je suis dans le film, je pourrais demander des redevances.

"Vous savez, un film sans moi ne se vend pas beaucoup. Mais je suis d'accord avec lui sur le fait que la classe ne peut pas s'acheter", a affirmé l'ex-entraîneur du Barça. Je suis d'accord avec José. "On a vécu une saison incroyable, il y avait des caméras et on l'a fait pour nous-mêmes", a-t-il confié. Ce n'était pas notre intention, c'était juste pour filmer ce qui s'est passé la saison dernière.

" C'est un club qui essayait de grandir et de gagner des titres, comme tous les grands clubs du monde". Si d'autres médias anglais ironisent sur un "Boring One", faisant écho au surnom qu'avait José Mourinho lorsqu'il gagnait tout ("The Special one"), plus personne ne lui trouve d'excuse. Et nous l'avons fait pour nous, pour les fans, pour montrer ce qui s'est passé dans notre vestiaire. "Je devais être là ". Bien sûr, les adversaires sont là (dans le film) mais c'est son opinion, c'est l'opinion de José. "C'est l'avis de José, il y en a d'autres qui ont aimé et d'autres non".

Dernières nouvelles