Ajaccio : une mère débarquée d’un avion car son bébé a la varicelle

Ajaccio : une mère débarquée d’un avion car son bébé a la varicelle

Une mère débarquée avec son bébé d'un vol Easyjet en pleine nuit !

Un steward soupçonnait son bébé âgé de 9 mois, une petite Louise, d'avoir la varicelle.

Et la mère de famille de donner les détails sur Facebook par la "voix" de sa fillette de 9 mois: "J'ai passé le comptoir Easyjet, les contrôles de Police, attendu très sagement une heure dans un aéroport bondé de monde".

Sur le site internet de la compagnie aérienne Easyjet, des informations médicales générales sont disponibles pour les voyageurs concernant les conditions de vol (interdictions, autorisations, certificats médicaux.).

C'est une scène assez inédite qui a eu lieu le 13 août dernier à l'aéroport d'Ajaccio. Heureusement, la maman et sa petite fille ont pu être hébergées par de la famille.

D'après le récit que fait la jeune femme, la famille composée des parents et de leurs deux fillettes de 2 ans et 9 mois s'apprête à quitter Ajaccio (Corse-du-Sud) pour rentrer à Lyon, où ils vivent.

C'est seulement ne fois le quatuor installé dans l'avion qu'il s'est vu signifier qu'il fallait redescendre.

La mère victime se justifie en disant que sa fille n'était plus contagieuse car ses boutons présentaient des croûtes ce qui signifie qu'elle en était au dernier stade de sa varicelle. Seuls le papa, qui reprenait le travail le lendemain, et l'aînée resteront à bord et s'envoleront pour Lyon. Sarah descend de l'avion avec le bébé.

Un cauchemar pour la mère de famille et un sentiment d'abandon: "il faisait nuit, il n'y avait presque plus personne, et je me retrouve seule avec ma fille et mes grosses valises". Aucune proposition de logement ni de transport ne leur a été proposé.

EasyJet a choisi de répondre directement àSarah Poggionovo en passant par son compte Facebook. Il y est stipulé qu'en cas de varicelle, il est possible de prendre un de leurs vols " 7 jours après l'apparition du dernier bouton ". La sécurité et le bien-être de nos passagers sont notre première priorité.

Dernières nouvelles