Les autorités sous le feu des critiques — Choléra en Algérie

Alerte santé publique : 41 cas de choléra confirmés

Algérie: 41 cas de choléra recensés dans quatre wilayas

Le ministère de la Santé est sur le qui-vive après les 40 cas de choléra signalés en Algérie et les risques d'épidémie que pourraient provoquer les dernières intempéries.

Ainsi, trois nouveaux cas de choléra ont été confirmés en 24 heures, alors que 8 nouveaux cas suspects ont été enregistrés.

Selon le dernier bilan officiel, dimanche, le diagnostic du choléra a été confirmé chez 49 malades, dont deux sont décédés. Une frayeur nourrie par les images rapportées par les médias et qui ont pu révéler l'incapacité des établissements de santé publique à gérer cette crise.

"Il paraît clair que les autorités étaient au courant bien avant cette déclaration", affirme le quotidien francophone Liberté, disant être en possession d'une note de huit pages du ministère de la Santé, datée du 22 août et alertant les autorités préfectorales et les structures de santé sur la maladie.

DIA-25 août 2018: Les habitants de Hamr el Ain dans la wilaya de Tipaza ont dénoncé avec virulence devant les caméras de la chaîne El Bilad Tv les allégations du ministère de la santé, qui ont présenté leur source de Sidi El kebir comme origine de départ de l'épidémie de choléra. Le premier décès avait été annoncé vendredi, et s'était produit à Blida. Des pathogènes ont-ils été recherchés chez les patients?

Le quotidien El Watan fustige de son côté "une gestion chaotique" de la crise par un gouvernement aux abonnés absents depuis l'apparition de la maladie.

"Aucun des ministres concernés par cette situation, à savoir celui de la Santé, de l'Intérieur et des Collectivités territoriales, ainsi que celui des Ressources en eaux, n'a daigné s'adresser à la population", s'insurge El Watan.

Le ministère recommande, par ailleurs, toujours le lavage soigneux des mains avec du savon et de l'eau propre répété très souvent dans la journée, particulièrement avant un contact avec un aliment, avant chaque repas et après utilisation des toilettes, ainsi que le lavage des légumes et des fruits avant leur consommation ainsi qu'à l'ébullition et de la javellisation de l'eau de stockage avant son utilisation.

Dernières nouvelles