Le ministre de l'Energie Khaled Kaddour démis de ses fonctions

Tunisie: Il n'y a aucune ligne rouge dans la guerre contre la corruption (Chahed)

Limogeages en série : Pourquoi le ministère de l'Energie et des Mines a été décapité

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a effectué aujourd'hui, vendredi 31 août 2018, un grand ménage dans le secteur de l'énergie, qui va être entièrement restructuré.

Youssef Chahed limoge Khaled Kaddour et tout ses collaborateurs. Celui-ci occupait jusqu'à lors le poste de ministre de l'Energie, des Mines et des Energies renouvelables.

" Le gouvernement va prendre toutes les mesures nécessaires pour consacrer un surcroit de transparence dans le secteur de l'énergie", a-t-il promis en marge de sa rencontre périodique avec les membres de son gouvernement qui a eu lieu au mess des officiers au Belvédère.

Dans un communiqué dont une copie est parvenue à Tunisienumérique, le chef du gouvernement a également relevé de leurs des fonctions le directeur général des Hydrocarbures, Hédi Lehrichi, le directeur général l'Entreprise tunisienne des activités pétrolières (ETAP) Moncef Mattoussi et le directeur général des affaires juridiques du ministère de l'Energie.

Par ailleurs, les instances de contrôle des services public et du ministère des Finances ont été chargées d'instruire une enquête approfondie du ministère.

Selon le porte-parole du gouvernement, Iyed Dahmani, le limogeage du ministre de l'énergie, des mines et des énergies renouvelables, Khaled Gaddour, du Secrétaire d'Etat chargé des mines Hachem Hmidi et de certains responsables de son département intervient sur fond de l'exploitation par un investisseur tunisien d'un champ pétrolier dans les zones côtières de Monastir sans disposer d'un permis.

Dernières nouvelles