Les rides profondes du front, signe de risque cardiovasculaire élevé

Les rides du front pourraient indiquer un risque élevé de maladies cardiovasculaires - LCI

Selon une nouvelle étude, vos rides du front peuvent en dire beaucoup sur votre santé

Adieu Botox, crèmes-miracles et sérum anti-âge?

La présence de rides sur le front pourrait être un signe de risque de maladies cardiovasculaires, selon des chercheurs de l'Université de Toulouse. C'est l'hypothèse émise lors du congrès européen de cardiologie, par des scientifiques ayant mené une expérience récente. Décryptage de cette découverte qui nous donne envie de nous tartiner (en vain) de crème anti-âge.

"Des recherches plus poussées doivent être menées pour identifier la cause de ce lien entre rides du front et maladies cardiovasculaires", conclut l'étude.

Pour en arriver à cette conclusion, l'équipe de chercheurs a fait appel à 3 221 volontaires âgés de 32, 42, 52 et 62 ans, qu'ils ont suivi sur 20 ans. Ce risque explose pour celles et ceux avec des rides profondes (score de 2 ou 3). Si quelqu'un parmi vos proches semble avoir plus de rides sur le front, c'est l'occasion de l'inciter à modifier son comportement alimentaire, en rapport au tabac etc... De fait, les rides pourraient indiquer un vieillissement plus avancé des vaisseaux sanguins en général et, donc, un risque plus élevé de maladie cardiovasculaire.

Les scientifiques ont ensuite émis 2 hypothèses pour expliquer cette corrélation entre la profondeur des rides et la mortalité cardiovasculaire. Ils peuvent cependant avancer quelques théories. Tout d'abord, le mécanisme lié à la formation des rides est très similaire à celui qui provoque l'obstruction des artères, comme un manque d'oxygénation ou encore une altération de certaines protéines essentielles. Selon les auteurs de l'étude, le risque de mortalité (toutes causes confondues) était six fois plus important chez les personnes ayant un score de 2 et 3 que chez ceux ayant un score de 0, et deux fois plus important que chez ceux ayant un score de 1.

Dans un deuxième temps, les vaisseaux sanguins présents sur le front sont plus petits et sont davantage atteint par cette perte d'élasticité. "Mais ces résultats sont assez significatifs pour alerter la personne et son médecin qu'il faudrait passer d'autres tests, afin de vérifier si cela cache ou pas un problème cardiaque ".

Dernières nouvelles