Plus grand xénophobe du monde

Emmanuel Macron et Xavier Bettel se retrouvent ce jeudi à Luxembourg

Emmanuel Macron et Xavier Bettel se retrouvent ce jeudi à Luxembourg

Titillé par un journaliste qui rappelait que, quelques minutes plus tôt, le député marseillais avait affirmé qu'Emmanuel Macron est "le plus grand xénophobe qu'on ait", ce dernier a semblé embarrassé avant de botter en touche, assurant qu'il s'agit sûrement d'une "exagération marseillaise".

Objectif des discussions, "préparer cette rentrée et un agenda des six prochains mois qui s'annonce chargé mais où, je le sais, l'Allemagne et la France continueront d'oeuvrer ensemble pour préparer l'avenir", a dit Emmanuel Macron. "Il faut mettre des moyens pour la sécurité, démanteler les réseaux et déployer la police de sécurité du quotidien" a affirmé le président.

Multipliant les selfies, au milieu des cris de "Macron" ou "Manu" enthousiastes, il a argumenté une dizaine de minutes avec un jeune homme qui accusait les politiques de carriérisme et lui demandait de s'expliquer sur l'affaire Benalla.

Impromptue ou non, la rencontre entre Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchonvendredi soir, à Marseille, a donné lieu à une scène cocasse. "Je ne le fais pas pour moi, Président, mais parce que je crois dans mon pays". A un passant qui estime que l'ancien collaborateur du président de la République est "_protégé par l'Elysée_" puisque "le ministre de l'Intérieur n'a pas saisi la justice" pour les violences commises, Emmanuel Macron réfute avec énergie: "il a été sanctionné par l'Elysée dès le lendemain".

Emmanuel Macron est également revenu sur l'affaire Alexandre Benalla.

Le leader des Insoumis avait accusé peu avant Emmanuel Macron et Angela Merkel d'être "des contre-humanistes". Dans la dernière enquête Ifop-Fiducial pour Paris Match, CNews et Sud Radio, la liste soutenue par Emmanuel Macron voit ses intentions de vote tomber à 20%, avec seulement trois points d'avance sur celle du Rassemblement national de Marine Le Pen (17%). "Mais c'est toujours respectueux et intéressant". Jean-Luc Mélenchon n'a en effet pas tout à fait assumé une critique lancée vendredi après-midi contre Emmanuel Macron lorsqu'il s'est retrouvé, le soir même, au côté du président de la République.

"Je suis content que vous soyez dans ma circonscription", a ensuite déclaré Jean-Luc Mélenchon. "Pourquoi n'avez vous pas emmené Madame Merkel se promener un peu?".

Dernières nouvelles