Un puissant séisme secoue un peu plus le Japon

Le flan d'une colline complètement mis à nu par un glissement de terrain

Un glissement de terrain majeur a détruit des maisons dans la petite ville d'Atsuma

"Il y a un risque accru d'effondrement d'habitations et de glissement de terrain dans les zones qui ont connu de fortes secousses", a-t-il prévenu lors d'un point de presse.

A peine le cyclone passé, le pays a été secoué jeudi par un puissant séisme de magnitude 6,6 à Hokkaido, la plus septentrionale des îles principales du Japon, sans entraîner toutefois d'alerte au tsunami.

Le paysage de carte postale a été ravagé par des éboulements qui ont englouti les maisons construites en contrebas, laissant de profondes cicatrices marron le long des versants des montagnes. La terre a continué à trembler après: des dizaines de répliques ont été ressenties. Dans la ville rurale d'Atsuma, le séisme a notamment entraîné d'impressionnants glissements de terrain. Au moins 125 personnes ont par ailleurs été blessées.

Des militaires des Forces d'autodéfense sont arrivés sur place pour participer aux opérations de sauvetage: 25.000 hommes au total étaient attendus. "Nous allons faire tous nos efforts pour sauver des vies", a déclaré le Premier ministre Shinzo Abe après une réunion de crise.

Après le séisme, près de trois millions de foyers étaient privés d'électricité, à la suite de l'arrêt de la centrale thermique de la province.

Le combustible de la centrale nucléaire de Tomari, qui a aussi été privée d'alimentation électrique extérieure, est refroidi grâce au courant fourni par des groupes électrogènes, selon les informations de la NHK. Après le puissant tremblement de terre qui a frappé l'île d'Hokkaido, dans la nuit de mercredi à jeudi, le Japon panse ses plaies. Il a laissé dans son sillage des maisons en tout ou partie détruites, des poteaux à terre, des arbres arrachés, des toitures envolées (comme à la gare de Kyoto), des grues affaissées ou des véhicules accidentés.

Le typhon a en outre inondé et isolé l'aéroport du Kansai (Kix), situé en mer sur une île artificielle au large d'Osaka.

Les transports revenaient progressivement à la normale: les liaisons du Shinkansen, train à grande vitesse, ont redémarré et l'aéroport de Sapporo a rouvert après l'annulation de l'ensemble des vols jeudi, même si le trafic restait très perturbé.

Dernières nouvelles