US Open : Del Potro veut faire encore mieux

Auteur de 33 coups gagnants pour 24 fautes directes

Auteur de 33 coups gagnants pour 24 fautes directes"Delpo a bouclé la partie en à peine plus de 2 heures. aujourd'hui à 07:56

Auteur de 33 coups gagnants pour 24 fautes directes, "Delpo" a bouclé la partie en à peine plus de deux heures. Serena Williams s'est elle aussi qualifiée en dominant Kaia Kanepi.

De retour à Flushing Meadows un an après avoir donné naissance à sa fille Olympia, la cadette des soeurs Williams (36 ans) a éjecté la dernière survivante du top 10, la N.8 mondiale Karolina Pliskova, 6-4, 6-3 en quart de finale. Il s'est arrêté en quarts de finale à Wimbledon.

Pour une place en finale, Serena affrontera la Lettonne Anastasija Sevastova (18e).

"C'était un match très physique, c'était difficile de jouer, il fait tellement chaud dans le stade", a confirmé Sevastova, déjà tombeuse au tour précédent de la N.7 mondiale, l'Ukrainienne Elina Svitolina. Mais, de cette année 2009, avant l'US Open, on retient un excellent Roland-Garros de l'Argentin, une édition marquée par la défaite retentissante de Rafael Nadal contre Robin Soderling et une édition marquée par la victoire finale et le premier - et sans doute dernier - sacre aux Internationaux de France de Roger Federer.

L'Argentin Juan Martin Del Potro (ATP 3) a rallié les quarts de finale de l'US Open de tennis sans avoir perdu un set grâce à sa victoire en trois manches, 6-4, 6-3, 6-1, face au Croate Borna Coric (ATP 20), dimanche à Flushing Meadows. Après trois opérations, il revient à la compétition en février 2016 à Delray Beach et retrouve somme toute assez vite son meilleur niveau, s'inclinant en finale des Jeux Olympiques de Rio 2016 contre Andy Murray et réalisant une première saison pleine depuis longtemps en 2017. Son prochain adversaire, l'Américain John Isner, tombeur en cinq sets de Milos Raonic, sait ce qui l'attend.

Fort du meilleur classement de sa carrière, après s'être offert au printemps son premier titre en Masters 1000 à Indian Wells, suivi d'une finale à Miami, le grand Argentin (1,98 m) peut y croire.

Une fois parvenu à le briser en début de deuxième set (3-1), il n'a plus lâché les commandes du duel. Gagner ce genre de match et atteindre une nouvelle demi-finale de Grand Chelem ici, en jouant à ce niveau-là, me donne beaucoup de joie.

Le champion en titre Rafael Nadal se frottera à Dominic Thiem, no 9. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Dernières nouvelles