Alibaba : le milliardaire Jack Ma prend à 54 ans sa retraite

Jack Ma co-fondateur du géant chinois Alibaba le 19 avril 2018 à BangkokPlus

Jack Ma co-fondateur du géant chinois Alibaba le 19 avril 2018 à BangkokPlus

Jack Ma, le fondateur du site d'e-commerce chinois Alibaba, prend sa retraite à 54 ans.

Lorsqu'il aura pris sa retraite, Jack Ma prévoit de se concentrer sur de multiples activités philanthropiques.

Il est également à l'origine du service de paiement Alipay, lequel a contribué à transformer la façon dont les Chinois font leurs achats et les payent. Jack Ma a en effet l'intention de se consacrer entièrement à des projets philanthropiques dans le domaine de l'éducation.

Le New York Times souligne ainsi que ce départ a lieu au moment "où le climat des affaires se dégrade, avec Pékin et les entreprises étatiques qui sont de plus en plus interventionnistes à l'encontre des entreprises privées".

Si Jack Ma se prépare effectivement à prendre sa retraite, il n'est pas encore prêt à faire ses bagages puisqu'il assurera la période de transition.

Selon le dernier calcul du magazine spécialisé Forbes, la fortune de cet ancien professeur d'anglais, véritable " self-made-man", est estimée à 36,5 milliards de dollars, ce qui le propulse à la 21e place mondiale.

Ses plateformes Taobao et Tmall contrôlent environ 60% du marché chinois du commerce de détail sur internet, selon le cabinet eMarketer.

Les médias chinois ont raconté à l'envi, d'un ton parfois hagiographique, les débuts de Jack Ma: son ascension à partir d'un milieu pauvre, un père peinant à faire vivre sa famille, jusqu'à la création d'Alibaba dans un appartement de Hangzhou, avec 60.000 dollars empruntés aux amis. Jack Ma va donc abandonner son poste de "président exécutif".

"Des firmes chinoises comme Alibaba, Tencent, Baidu et DJ.com ont prospéré ces dernières années, se hissant presque à la hauteur des mastodontes rivaux américains comme Amazon ou Google, au niveau de leur taille et de leurs ambitions".
Sa fortune, il la doit au géant chinois du commerce en ligne Alibaba dont il est le président et co-fondateur en 1999. "EBay a beau être un requin dans l'océan, nous sommes un crocodile dans le Yangtsé. Si c'est dans le fleuve, nous vaincrons", déclare alors Ma, vantant son ancrage local. Jack Ma a même atteint le rang de l'homme le plus riche de Chine.

Les exentricités de Jack Ma détonnent dans l'univers corseté des entrepreneurs chinois: en 2017, il s'était grimé en Michael Jackson pour esquisser une chorégraphie imitant le chanteur lors d'un gala.

Alibaba a réalisé en 2014 à Wall Street la plus grosse entrée en Bourse de l'histoire en parvenant à lever 25 milliards de dollars, ce qui avait sonné comme une revanche pour Jack Ma, qui avait été rejeté par des investisseurs américains en 1999.

Dernières nouvelles