Volvo 360c : quand la voiture autonome veut remplacer l'avion

Volvo 360c : quand la voiture autonome veut remplacer l'avion

Volvo présente la première voiture couchette

Volvo Cars a levé le voile sur son concept autonome 360c, un véhicule présenté comme "une interprétation holistique du futur de la mobilité automobile, à la fois autonome, électrique, sûr et connecté", qui pourrait même présenter une alternative aux vols court courrier. Transformé en couchette, le 360c permet de voyager en cabine privée, de porte à porte, sans subir les inconvénients des transports ferroviaires ou aériens liés à la sécurité, à l'attente, au bruit et au manque d'espace dans les trains et dans les avions. Le Volvo 360c exploite ainsi au maximum le potentiel technique de la voiture électrique et autonome qui abandonne le volant et le moteur à combustion.

" L'industrie va évoluer dans les toutes prochaines années et Volvo doit se positionner à l'avant-garde de cette transformation", a déclaré Hakan Samuelsson, Président et CEO de Volvo Cars". La conduite autonome nous permet de franchir un nouveau cap en matière de sécurité, mais aussi de développer de nouveaux modèles économiques et d'offrir au consommateur la possibilité d'utiliser le temps passé en voiture à faire tout autre chose que conduire.

Le concept 360c propose quatre déclinaisons des véhicules autonomes: couchette, bureau mobile, salon ou espace de divertissement, qui réinventent la façon dont nous voyagerons demain. "Les perspectives sont stupéfiantes", explique MÅrten Levenstam, Vice-Président Volvo en charge de la Stratégie. "Un secteur qui pèse plusieurs milliards de dollars", note Volvo, l'eau à la bouche.

Conduite autonome et sécurité sont étroitement liées, et cette nouvelle technologie pourrait apporter la plus grande amélioration des conditions de sécurité routière depuis l'invention par Volvo Cars de la ceinture de sécurité à trois points d'ancrage en 1959.

Volvo s'est même livré à une petite étude: "À titre d'exemple, aux États Unis, plus de 740 millions de voyageurs ont embarqué sur des vols intérieurs l'an dernier, or le secteur des vols domestiques est évalué à plusieurs milliards de dollars de chiffre d'affaires. Plusieurs lignes intérieures particulièrement fréquentées, telles que New York-Washington DC, Houston-Dallas, ou Los Angeles-San Diego, sont plus chronophages par voie aérienne que par la route si l'on tient compte du trajet jusqu'à l'aéroport, du passage des points de contrôle et des temps d'attente".

Dernières nouvelles