Donald Trump prêt à taxer 267 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires

Forte hausse du déficit commercial des Etats-Unis en juillet – Geotribune,

Marché : Trump prêt à taxer 267 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires

Cet excédent, dont l'ampleur abyssale exaspère l'administration Trump, a gonflé de 18,7 % par rapport en août 2017, et fortement grimpé par rapport au niveau de juillet (28,1 milliards de dollars soit 24,3 milliards d'euros), selon des chiffres publiés samedi par l'administration chinoise des Douanes. Ce sursaut s'explique notamment par une envolée de 13% sur un an des exportations chinoises vers les Etats-Unis, à 44,4 milliards de dollars, alors même que des droits de douane punitifs imposés par Washington sont entrés en vigueur début juillet, avant d'être étendus courant août. Pékin a répliqué à l'identique et a prévenu qu'il pourrait viser encore 60 milliards de dollars de biens américains.

Les Etats-Unis sont toujours en discussions avec la Chine pour régler leur conflit commercial, Washington exigeant de Pékin la réduction du colossal déficit commercial américain, a indiqué vendredi le conseiller économique de la Maison Blanche. "Ils prennent 500 milliards de dollars chaque année", a-t-il ajouté en référence aux importations en provenance de la Chine, qui se sont élevées à plus de 505 milliards en 2017 et qui devraient s'accroître encore cette année.

Les déclarations de Donald Trump interviennent alors que la période de consultations publiques en vue de taxer 200 milliards de marchandises chinoises supplémentaires à hauteur de 25% s'est achevée jeudi à minuit (04H00 GMT vendredi). Dans une certaine mesure, c'est à la Chine d'en décider.

Si les États-Unis s'attaquent à 200 milliards de dollars de marchandises chinoises, Pékin entend répliquer en taxant. Sans compter que les salaires des ouvriers chinois sont bien moins élevés que ceux des travailleurs américains... L'économie des Etats-Unis s'accroît plus rapidement.

L'excédent commercial total du pays est resté stable à 27,9 milliards de dollars soit 24,1 milliards d'euros, peu ou prou au même niveau qu'en juillet.

Dernières nouvelles