Gilbert Rozon accusé d’agression sexuelle par sa belle-soeur

Martine Roy, la sœur de celle qui était alors la femme de l'ex-patron de Juste pour rire, dit avoir été violée sur son lieu de travail, au Cabaret du Musée Juste pour rire, dont elle était la directrice adjointe, dans le milieu des années 1990.

Ce mardi 11 septembre, une nouvelle femme a accusé Gilbert Rozon d'agression sexuelle.

L'action collective contre Gilbert Rozon, menée par le groupe appelé Les Courageuses, a été autorisé en mai par le juge Donald Bisson de la Cour supérieure du Québec. Accusé, en octobre 2017, par une dizaine de femmes d'agressions et d'harcèlement sexuels, le célèbre producteur est au centre d'un scandale sexuel au Québec. Cette femme de 54 ans a expliqué que les faits remontaient aux années 90.

"Il a descendu ma culotte". "Et moi, j'ai figé, j'ai complètement figé, parce que je [ne] pouvais pas croire ce qui se passait", a relaté la présumée victime au micro de la station de radio montréalaise. "Je ne savais pas à qui en parler, j'avais peur de lui, tellement peur de lui".

Encouragée par les témoignages rendus publics dans la foulée du mouvement #moiaussi l'automne dernier, Martine Roy a décidé de porter plainte en décembre 2017 à la suite de la déclaration de Gilbert Rozon, estimant être en mesure de justifier chacune des allégations. Et je savais que personne ne me croirait...

Martine Roy révèle avoir eu "peur de tomber enceinte, d'attraper des maladies " et consulte donc plusieurs médecins.

En juin dernier, Martine Roy déplore avoir été forcée de côtoyer Gilbert Rozon lors des funérailles de sa mère.

Face à ces nouvelles accusations, l'ancien juré de la France a un incroyable talent s'est défendu, dans un communiqué: " Je nie catégoriquement ces nouvelles allégations, tout comme les autres qui ont été faites à mon sujet durant les derniers mois. "On est là à applaudir leur courage [celui des autres présumées victimes], mais il n'y a rien qui se passe". "J'ai l'intention de me défendre et j'espère que le système de justice, auquel je crois et avec lequel je suis prêt à collaborer, fera la lumière sur ces accusations sans aucun fondement", a-t-il offert comme réponse au 98,5 FM.

Gilbert Rozon a réagi à ces nouvelles révélations sur son compte Twitter. "Je réserve ma version des faits pour ces instances et ne ferai aucun autre commentaire pour le moment".

Dernières nouvelles