Un automobiliste fonce sur des piétons à Nîmes — France

Un automobiliste fonce sur des piétons dans le sud de la France deux blessés

Nîmes : une voiture fonce dans la foule en pleine feria, deux blessés légers

Deux personnes ont été blessées dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 1h30, après qu'un automobiliste a foncé sur la foule à quelques heures du début de la Feria de Nîmes (Gard), rapporte le Midi Libre.

Plusieurs témoins rapportent que l'homme a crié "Allah akbar": un automobiliste a blessé deux personnes dans la nuit, à Nîmes, en fonçant sur des piétons, avant que son véhicule ne soit arrêté par une barrière de sécurité. Le conducteur a, quant à lui, été interpellé par des témoins de la scène.

Cet homme n'apparaît pas dans les documents anti terroristes en notre possessionLa piste anti-terroriste semble écartée. Les barrières anti-intrusion ont permis de bloquer le véhicule. Il a été finalement transporté au CHU de Nîmes. Il s'agit d'un homme de 36 ans, connu des services de sécurité. Elles "coûtent très chers, mais on sait qu'elles fonctionnent, et elles l'ont encore prouvé hier et ont joué leur rôle".

Le préfet du Gard, Didier Lauga, a tenu à souligner l'efficacité des barrières anti-attentat. "Sans leur mise en place, il y aurait sans doute eu de nombreuses victimes", a-t-il confié à France Bleu. Selon les informations du journal régional, malgré le caractère volontaire retenu à ce stade de l'enquête, il ne s'agirait pas d'un attentat "terroriste", le parquet antiterroriste n'est d'ailleurs pas saisi.

Une enquête pour tentative de meurtre a été ouverte et confiée à l'antenne de Nîmes du service régional de police judiciaire de Montpellier. Ainsi, les premiers éléments de l'enquête permettent de privilégier la piste d'un acte volontaire.

Dernières nouvelles