ALERTE - Le chanteur Djamel Allam n'est plus

Djamel Allam

Culture / Le chanteur Djamel Allam tire sa révérence

"Djamel Allam reste un des piliers de la musique kabyle et un artiste multidisciplinaire qui, en fin connaisseur de plusieurs genres musicaux, a toujours représenté son pays à l'étranger", a attesté le ministre.

Djamel Allam, est décédé ce samedi 15 septembre, à l'âge de 71 ans. Il est décédé, aujourd'hui samedi, à 13 heures, dans un hôpital parisien après une longue maladie contre laquelle il n'a pas cessé de lutter avec courage pendant plusieurs années. Djamel Allam quitte la scène de la chanson kabyle après l'avoir occupé pendant presqu'un demi siècle. Un choix que Djamel Allam a le mérite d'avoir assumé publiquement. "J'ai appris avec grande affliction le décès du grand artiste algérien et icône de la chanson Kabyle Djamel Allam".

Djamel Allam a apporté sa touche innovante et personnelle à la musique kabyle en adoptant notamment divers styles occidentaux à ses propres compositions. Ce qui a eu un effet incontestable surtout durant les années 70 et 80. En 2001, Djamel Allam a associé le compositeur Safi Boutella et édite un album intitulé "Gouraya", autre nom donné à sa ville natale, Béjaia.

Dans le cinéma, Djamel Allam a réalisé "Banc public", un court métrage sorti en 2012 et a été distribué dans le long métrage "Mostefa BenBoualaïd" du réalisateur Ahmed Rachedi.

Dernières nouvelles