Ryanair : Les syndicats confirment la date de la prochaine grève

Deux avions de Ryanair restent sur le tarmac à l'aéroport allemand de Weeze au jour d'une grève du personnel allemand de la compagnie à bas coûts le 12 septembre 2018

Ryanair : les pilotes allemands en grève ce mercredi

Cette date était évoquée depuis plusieurs jours déjà mais devait encore être officialisée.

Mais le 28 septembre, il s'agira du "plus gros mouvement de grève jamais connu" par la compagnie, avaient menacé la semaine dernière les syndicats réunis à Bruxelles (CNE de Belgique, Ultrasporti et Filt-CGIL d'Italie, SITCPLA et Uso d'Espagne, SNPVAC du Portugal et FNV des Pays-Bas). Elle pourrait aussi concerner d'autres pays, comme l'Allemagne, où une grève a déjà bloqué 150 vols mercredi 12 septembre, ainsi que des organisations de pilotes, fait observer l'agence de presse belge. Yves Lambot, du CNE/LBC, a indiqué que les discussions avec les dirigeants n'ont mené à aucun résultat car "Ils nous promettent pour 2022 la transformation des contrats en contrats nationaux" alors que "2022 fera partie des obligations qui sont demandées par la Commission européenne".

Ainsi, les salariés de Ryanair continuent leur mobilisation en Europe visant à obtenir de meilleures conditions de travail, la fin du recours aux contrats précaires et l'application de la loi nationale du travail à la place de la législation Irlandaise.

"Il faut que les actionnaires changent le modèle d'emploi de Ryanair", a-t-il ajouté, assurant que la grève du 28 septembre sera annulée si les actionnaires acceptent une modification des contrats de travail.

Le mouvement social de 24 heures, qui a débuté à 01H00 GMT à l'appel des syndicats allemands de pilotes, Cockpit, et de personnel navigant commercial, Verdi, a entrainé la suppression de 150 vols au départ et à destination de l'Allemagne. Ils souhaitent l'intervention d'un conciliateur indépendant européen afin de pouvoir parler d'une seule voix avec la direction. Toutefois, on renvoie la balle dans le camp des syndicats: "C'est à vous de négocier." .

"Si une nouvelle grève a lieu le 28 septembre, comme nous l'avons démontré en Allemagne hier, Ryanair informera au préalable les clients du petit nombre d'annulations de vols, et l'écrasante majorité des vols et services de Ryanair seront opérés comme d'habitude ce jour-là", a tenu à rassurer le directeur du marketing chez Ryanair, Kenny Jacobs, dans le communiqué.

Le même phénomène s'est répété mercredi en Allemagne, à l'occasion d'un arrêt de travail de pilotes et de membres du personnel de cabine.

Une précédente grève organisée dans cinq pays européens le 10 août, en pleine période de congés estivaux, avait entraîné quelque 400 annulations de vol, affectant plus de 55.000 passagers.

Dernières nouvelles