Après l'ouragan, les inondations menacent dans l'est des Etats-Unis, 13 morts

Trajectoire prévue de l'ouragan Florence au 12 septembre 2018/AFP

Trajectoire prévue de l'ouragan Florence au 12 septembre 2018 AFP

Les premiers décès - une femme et son bébé tués par la chute d'un arbre sur leur maison en briques à Wilmington, en Caroline du Nord - ont été signalés huit heures plus tard.

" Qui pouvait se préparer à ça?"

Une autre femme, qui était souffrante, est décédée car les secours n'ont pas pu parvenir jusqu'à elle à cause des arbres bloquant les rues, selon une porte-parole du comté de Pender.

Le président américain Donald Trump, qui a exprimé sa compassion pour les familles des victimes, doit se rendre en début ou milieu de semaine prochaine dans les régions affectées, "une fois qu'il sera établi que sa visite ne gênera pas les efforts des services de secours".

" Nous nous attendons à plusieurs jours de pluie", a déclaré Roy Cooper, gouverneur de Caroline du Nord, qui a qualifié les précipitations de l'ouragan d'" événement millénaire ". "Nous sommes très inquiets que des localités entières puissent être détruites", a-t-il ajouté. Dans la ville portuaire de Wilmington, en Caroline du Nord, des arbres ont été déracinés, des panneaux renversés et des vitres brisées sous la force du vent et des trombes d'eau.

"Nous sommes encore en plein dans la tempête et si, elle ne vous a pas atteints, elle le fera", a mis en garde M. Cooper, lors d'une conférence de presse.

Le niveau des rivières devrait continuer à augmenter dans les jours à venir, même après que la pluie aura cessé, selon le gouverneur Cooper.

Sur la côte de Caroline du Sud, la station balnéaire de Myrtle Beach tentait de reprendre une vie normale. Le NHC a mis en garde contre une forte marée dans la nuit de vendredi à samedi sur la côte et des " inondations catastrophiques attendues sur des zones de Caroline du Nord et de Caroline du Sud ".

Quelque 20.000 personnes avaient trouvé refuge vendredi dans plus de 150 centres d'accueil de cet Etat.

Après la submersion des zones côtières, les rivières devraient frôler voire battre des records de crue et inonder à l'intérieur des terres.

Environ 1,7 million de personnes ont été sommées de se mettre à l'abri loin du littoral de la Caroline du Sud, de la Caroline du Nord et de la Virginie.

Certains Américains évacuent tandis que d'autres se réapprovisionnent pour retourner se barricader chez eux, allant à l'encontre de toutes les dernières consignes de sécurité. Une chose est sûre selon Jeff Byard, responsable de l'Agence fédérale de gestion des situations d'urgence (Fema), le cyclone va "être comme un direct de Mike Tyson sur la côte" des Carolines. L'armée étasunienne ainsi que des volontaires de tout le pays, comme la "Cajun Navy" venue de Louisiane avec ses bateaux à fond plat, apportent également leur aide. Il virera alors vers le nord, selon le NHC, avec une " perte importante d'intensité " dès ce week-end.

Cinq personnes ont été arrêtées pour pillage, selon la police de Wilmington, qui a instauré un couvre-feu nocturne.

Dernières nouvelles