Saad Lamjarred placé en détention provisoire — France

Soupçonné de viol à Saint-Tropez, le chanteur marocain Saad Lamjarred placé en détention

Lamjarred écroué

Mis en examen fin août pour viol, le chanteur marocain Saad Lamjarred a été placé en détention ce mardi.

Le chanteur marocain Saad Lamjarred, mis en examen pour l'agression sexuelle d'une jeune femme à Saint-Tropez dans la nuit du 25 au 26 août, a été écroué par la Cour d'appel.

Mais le parquet de Draguignan (Var) a fait appel de la décision de remise en liberté sous contrôle judiciaire demandant ainsi "une mesure de détention provisoire, au moins pendant le début de l'instruction, en lieu et place du simple contrôle judiciaire avec cautionnement qui avait été prononcé par le juge des libertés et de la détention".

Selon l'AFP, le chanteur a quitté la salle de la chambre d'instruction de la cour d'appel par le box des détenus. Quelques proches l'attendaient devant la porte. "Il a démontré par le passé qu'il honore toujours les rendez-vous judiciaires", a réagi son avocat Me Jean-Marc Fedida. "Nous allons reprendre notre bâton de berger, pour que dans un premier temps il retrouve la liberté puis pour démontrer qu'il est innocent". A la veille d'un concert qu'il devait donner, une jeune femme de 20 ans avait porté plainte contre lui, affirmant qu'il l'avait agressée dans une chambre d'hôtel.

Toujours en avril 2017, il est inculpé de "viol" dans une enquête ouverte après la plainte d'une jeune Franco-Marocaine affirmant avoir été agressée et frappée par le chanteur à Casablanca en 2015.

De source judiciaire, les deux enquêtes ouvertes à Paris sont closes. Ce dernier a fait appel en septembre de la décision du juge des libertés et de la détention. Le musicien a également été mis en cause aux États-Unis en 2010, mais les poursuites ont été abandonnées.

Malgré ses démêlés judiciaires, il est resté très populaire au Maroc où les médias suivent de près ses succès.

Dernières nouvelles