Un nouveau propriétaire pour le magazine Time

Le magazine Time va être vendu au milliardaire Marc Benioff

Le magazine Time va être vendu au milliardaire Marc Benioff

Marc Benioff n'est pas le premier dirigeant de la Silicon Valley à s'offrir ainsi un titre de presse sur ses deniers personnels: c'était déjà le cas de Jeff Bezos, le dirigeant d'Amazon, qui s'était offert en 2013 le Washington Post pour la somme de 250 millions de dollars. Il s'agit uniquement d'une acquisition à titre personnel.

"Les équipes de Time sont stimulées par l'engagement (des Benioff) dans le journalisme de qualité", a réagi le rédacteur en chef de Time Edward Felsenthal, cité dans le communiqué.

"Le pouvoir de Time a toujours résidé dans sa façon unique de raconter les gens et les sujets qui nous touchent tous et nous connectent les uns aux autres", a tweeté dimanche Marc Benioff, qui qualifie le titre de "trésor de notre histoire et de notre culture". Selon Meredith, "Time" bénéficie cependant d'une audience cumulée "de plus de 100 millions de lecteurs" dans le monde pour ses versions papier et numérique.

Malgré le montant élevé de l'opération, le paiement s'effectuera en liquide. Cette richesse est notamment le fruit de la réussite de Salesforce, entreprise créée de ses mains en 1999. Sa fortune est estimé à 6,7 milliards de dollars. Meredith Corporation avait annoncé avoir acquis le magazine au mois de novembre 2017, mais avait annoncé dès le mois de mai 2018 son intention de remettre en vente le titre de presse ainsi que plusieurs autres titres de presse.

Marc Benioff, patron du groupe technologique Salesforce, va racheter avec son épouse le célèbre magazine américain. Et pour cause, un contrat pluri-annuel a été conclu entre le couple Benioff et le groupe de presse pour que ce dernier fournisse ses services de marketing, d'abonnement et d'impression au magazine américain.

Dernières nouvelles