Alexandre Benalla auditionné par la commission d'enquête du Sénat (EN DIRECT)

Les sénateurs LREM décident de boycotter l'audition d'Alexandre Benalla prévue mercredi

Le président du groupe LREM au Sénat François Patriat dénonce une"mascarade concernant l'audition de l'ancien chargé de mission de l'Elys

Philippe Bas, le président LR de la commission des Lois du Sénat, s'était d'abord montré réticent à l'idée d'entendre M. Benalla, au motif qu'il était mis en cause dans une enquête judiciaire. Vincent Crase, chef d'escadron dans la réserve opérationnelle de la gendarmerie, filmé aux côtés d'Alexandre Benalla le 1er mai, doit être entendu selon les mêmes modalités à 10h30, mercredi.

La décision de l'auditionner a été prise au regard notamment des "contradictions" apparues lors des précédentes auditions. C'est la question à laquelle cherchent à répondre les sénateurs.

Séparation des pouvoirs. Alexandre Benalla ne s'exprimera en revanche pas sur les faits pour lesquels il est mis en examen pour "violences en réunion". "Nous avons beaucoup de questions à lui poser indépendamment de ce qui relève stricto sensu de la justice", "ce qui nous intéresse c'est le fonctionnement de l'Etat", martèle M. Sueur.

Au grand dam de l'exécutif, Alexandre Benalla est convoqué tôt ce mercredi 19 septembre devant la commission d'enquête du Sénat qui veut l'interroger sur le rôle qu'il a pu tenir dans la protection du président Macron.

Le parti majoritaire et le gouvernement ont critiqué à plusieurs reprises cette semaine le fonctionnement de la commission d'enquête sénatoriale.

" La commission et son président essayent de nous dire qu'il y a des zones alors que tout a été dit ", poursuit le président du groupe LREM au Sénat.

Quel était le rôle exact d'Alexandre Benalla auprès d'Emmanuel Macron?

Par cette politique de la chaise vide, ils veulent montrer leur désaccord avec la tenue de cette audition, dans la droite ligne d'un exécutif particulièrement hostile. "Ils veulent affaiblir le président et l'exécutif, a indiqué Patriat à France info. Je considère que la commission d'enquête outrepasse ses fonctions".

Dernières nouvelles