Pékin réplique et taxe pour 60 milliards de dollars de produits américains

Les États-Unis taxent 200 milliards de dollars de produits chinois                         En savoir plus

Les États-Unis taxent 200 milliards de dollars de produits chinois En savoir plus

Donald Trump, qui redoute une sévère défaite des républicains au Congrès lors des élections de mi-mandat dans moins de 50 jours, a dans la foulée accusé le gouvernement chinois de tenter de le fragiliser politiquement en s'attaquant aux biens originaires d'Etats où l'électorat lui est traditionnellement fidèle.

" Si les États-Unis adoptent de nouvelles mesures sur les droits de douane, la Chine n'aura d'autre choix que de prendre des mesures de rétorsion pour défendre ses droits et intérêts légitimes", a même prévenu lundi Geng Shuang, porte-parole de la diplomatie chinoise, exhortant Washington à négocier de " bonne foi ". L'administration Trump veut taxer pour 200 milliards de dollars supplémentaires d'importations chinoises, et selon Bloomberg, plusieurs produits électroniques vont échapper à la fureur vengeresse du président américain.

" Si la Chine venait à prendre des mesures de représailles contre nos agriculteurs ou autres industries, nous mettrions en œuvre immédiatement la phase 3, à savoir des tarifs douaniers sur quelque 267 milliards de dollars d'importations supplémentaires", a d'ores et déjà prévenu le président américain.

Comme pour mieux s'en convaincre lui-même, M. Trump a assuré que les Américains qui subiront les représailles chinoises étaient de "grands patriotes" comprenant la nécessité de passer par cette guerre commerciale pour faire plier la Chine. "Le 1er janvier, les taxes douanières seront portées à 25 % ", a-t-il expliqué dans un communiqué transmis par la Maison-Blanche.

" De telles discussions doivent se tenir sur la base de l'équité, de l'égalité et de la bonne foi".

Le gouvernement américain, qui a achevé au début septembre les consultations publiques, a décidé d'épargner certains produits de grande consommation des taxes de 10% tels que les montres connectées, des produits textiles et agricoles ou encore les chaises hautes et les sièges automobiles pour enfants ainsi que les casques de protection pour les cyclistes, ont expliqué des responsables américains. Le président américain estime que les tarifs douaniers - pas seulement avec la Chine - placent "les Etats-Unis dans une posture de négociation très forte, avec des milliards de dollars et des emplois qui affluent dans notre pays".

L'objectif de Donald Trump est que Pékin réduise de 200 milliards le déficit commercial des Etats-Unis en ouvrant davantage son marché aux produits américains.

"D'un côté les Etats-Unis nous invitent à reprendre le dialogue". Ses déclarations sont restées sans effet pour le moment sur son partenaire commercial. Il a fini par la mettre à exécution, et a durci un peu plus la guerre commerciale qui oppose les Etats-Unis et la Chine.

Ces mesures américaines interviennent en revanche alors que l'économie chinoise, pénalisée par un durcissement du crédit dans le pays, montre des signes d'essoufflement.

Vous avez aimé cet article?

Dernières nouvelles