Contre l'immigration, Trump suggère à l'Espagne de construire un mur... au Sahara

Le Mur de Trump en Espagne

L’étrange proposition de Trump pour stopper l’immigration clandestine en Espagne

Décidément, Donald Trump ne rate jamais une occasion pour provoquer l'hilarité ou l'indignation lorsqu'il s'exprime. D'après le chef de la diplomatie espagnole Josep Borrell, le président des Etats-Unis, qui a pour ambition de construire un mur à la frontière mexicaine pour lutter contre l'immigration clandestine, a suggéré au gouvernement de Madrid de faire de même pour mettre fin à la crise migratoire en Méditerranée, en édifiant un mur.au Sahara.

Le ministre espagnol et ancien président du Parlement européen a révélé cette suggestion au cours d'un déjeuner avec la presse à Madrid ce 18 septembre. Selon toute vraisemblance, le locataire de la Maison Blanche pourrait avoir formulé ce. "Le Sahara ne peut pas être plus grand que notre frontière avec le Mexique ", a dit le président américain, très fier de sa trouvaille. La frontière entre les États-Unis et le Mexique est d'environ 3 100 kilomètres.

Seulement, le Sahara n'est pas un territoire espagnol et est beaucoup moins proche de l'Europe que les enclaves de Sebta et Melilia.

Cette année, la péninsule ibérique est devenue la première porte d'entrée des migrants avec 36 000 migrants, par la mer et par la terre, depuis le mois de janvier. Notamment, il a souligne que l'ouragan était "l'un des plus humides du point de vue de l'eau..."

Dernières nouvelles