Des insectes, du porc et du bœuf cachés dans nos aliments!

Edition numérique des abonnés

La viande "cachée" dans certains aliments comme yaourts et bonbons, dénoncée par l'ONG Foodwatch

De la gélatine animale dans un yaourt, un colorant à base d'insectes dans un soda. Toutes sortes de bestioles se cachent dans nos aliments et boissons sans que nous le sachions.

L'association de défense des droits des citoyens et des consommateurs a mené, depuis le printemps, une étude à travers les rayons des grandes surfaces françaises: elle en tire une liste d'une "douzaine de produits connus où on ne s'attend pas" à la présence d'éléments dérivés d'animaux mais qui, pourtant, en contiennent.

"Si certaines marques affichent clairement la couleur sur les emballages, d'autres usent de termes quelque peu obscurs".

Avec ce communiqué et cette pétition, foodwatch part donc une nouvelle fois en guerre contre les industriels de la consommation, elle qui avait déjà dénoncé les pratiques de nombreuses autres grandes marques, obtenant régulièrement gain de cause.

Parmi les produits épinglés par cette enquête on trouve la marque Yoplait et son Panier 0% aux fruits rouges qui contient de la gélatine de bœuf mais ne le signale pas. Elle a lancé une pétition à l'encontre de la marque, afin "qu'elle renseigne la vérité en toutes lettres sur les emballages". Contactée par l'association, l'entreprise a assuré que la gélatine "est d'origine bovine avec une quantité mise en œuvre inférieure à 0,5%". On retrouve sa présence sur l'étiquette mais Foodwatch souligne que peu de consommateurs connaissent l'origine de cet additif.

Des marques comme Cassegrain ou Auchan utilisent des substances animales pour des produits inattendus - respectivement du bouillon de volaille dans des conserves de flageolets et de la gélatine de bœuf dans des macarons - mais elles mentionnent bien la présence de ces ingrédients sur leur étiquetage. Mais la substance est bien indiquée sur l'étiquetage. L'association déplore que la liste d'ingrédients sur l'emballage de ce produit "ne mentionne que le terme 'gélatine'", et n'indique donc pas clairement son origine porcine. L'association ajoute: "En plus, on n'ose pas tourner le produit pour lire les ingrédients pour ne pas en 'saboter' la présentation".

Quand au Comté AOP au lait cru bio chez Système U, il contient sans surprise de la présure. Ce dérivé animal est indiqué de la manière suivante dans la liste d'ingrédients: "carmins et acide carminique". La glace "Carte d'Or (Unilever) façon glacier, fraise & morceaux de meringue", et les "pommes Fuji" contiendraient quant à elles de la résine d'insectes, de cochenilles plus précisément, cachée sous le nom savant de "shellac" (E904).

Qui sait, par exemple, que le "shellac" présent dans une glace de la marque Carte d'Or est une sécrétion d'insecte asiatique?

Dernières nouvelles