Liverpool - PSG : la réaction positive de Rabiot

Le PSG débute sa Ligue des champions 2018-2019 par un chaud déplacement à Liverpool

Le PSG débute sa Ligue des champions 2018-2019 par un chaud déplacement à Liverpool

"Côté Neymar, il y a eu trop de manques que ce soit avec le ballon dans les pieds ou pour le récupérer dans le repli défensif pour aider ses coéquipiers, énumère Rothen". L'unique chose positive a été sa passe décisive pour Mbappé lors du 2-2. C'était le premier match avec moi. Mais ce n'est pas possible tous les jours. Il a fait tout ce que le coach a demandé.

Dans la bouche du capitaine parisien Thiago Silva, lundi soir, cela donnait: "À chaque moment, l'adversaire peut marquer". En première mi-temps, les Reds ont pris l'avantage grâce à un but de Daniel Sturridge et un pénalty de James Milner, avant un ultime but de Roberto Firmino à la 90e+2 minute.

Christophe Dugarry, ancien joueur français, champion du monde 98 et maintenant consultant pour 'RMC Sport' a analysé le match de Neymar. Et ce n'est pas forcément évident, même en 1 contre 1, lui qui élimine si facilement ses adversaires, on a vu qu'aujourd'hui il avait tenté, provoqué, mais ce n'est pas toujours évident.

Le plus souvent dépassés en première période, si ce n'est au cours de rares séquences de possession, les Parisiens auraient ainsi pourtant livré "une bonne prestation" jusqu'à la pause avant de faire "une très bonne deuxième période avec une grande intensité". Il faut être courageux face à une équipe comme le PSG, a-t-il déclaré. "Il faut la jouer en équipe, collectivement, c'est le seul moyen pour faire un résultat en Champion's League".

Dernières nouvelles