Un million d’emplois ? Le patron d'Alibaba renie sa promesse à Trump

Jack Ma le fondateur du géant chinois du commerce électronique Alibaba le 19 septembre 2018 à Hangzhou

Un million d'emplois? Le patron d'Alibaba renie sa promesse à Trump

Elles auront fait au moins une première victime: la promesse de Jack Ma, PDG d'Alibaba, de créer un million d'emplois aux Etats-Unis. Il avait pris cet engagement en janvier 2017 aux côtés de Donald Trump à New York.

"Cette promesse se fondait sur deux conditions préalables: celle d'une coopération amicale entre la Chine et les Etats-Unis, et celle d'un commerce bilatéral rationnel et objectif", a déclaré Jack Ma à l'agence de presse officielle Chine nouvelle. "Mais nous n'arrêterons pas nos efforts, nous les poursuivrons afin de promouvoir un développement sain des relations commerciales sino-américaines", a-t-il promis. Il ne faut pas oublier que la priorité de Jack Ma, c'est également de créer du dividende, surtout à un an de sa retraite... puisqu'il a décidé de quitter de son plein gré (il l'a précisé car des doutes s'exprimaient sur les marchés) la tête d'Alibaba l'automne prochain.

Quelques heures à peine après l'annonce par Washington de droits de douane sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises, le patron d'Alibaba a estimé que la guerre commerciale a un impact négatif immédiat sur les firmes chinoises et étrangères, assurant que de nombreuses entreprises chinoises seraient tentées de délocaliser leur production dans d'autres pays pour contourner les taxes.

Dernières nouvelles