Les excuses de Campion — Propos homophobes

AFP"Des pervers: Marcel Campion tient des propos violemment homophobes lors d'une réunion publique

La scène, filmée et mise en ligne par Le Journal du Dimanche le 23 septembre, s'est déroulée le 27 janvier dernier au cours d'une réunion publique, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). "Là, on a Anne Hidalgo, elle est Madrilène". Vous vous rendez compte que je suis ami avec Michou depuis 50 ans.

En outre, commentant l'installation par la mairie de l'œuvre de Paul McCarthy exposée place Vendôme, pendant la Foire internationale d'art contemporain (Fiac) 2014, il a décrit: "Vous savez, le truc qu'ils se mettent dans le fion, pour les pervers là". " Et le forain ne s'est pas arrêté là".

Dans une réunion avec les membres du mouvement politique qu'il souhaite lancer pour "débarrasser" Paris de Anne Hidalgo, Marcel Campion a tenu des propos ouvertement homophobes, qualifiant de "pervers" les personnes homosexuelles, avant d'attaquer directement Bruno Julliard, ex-premier adjoint de l'édile: "C'est lui qui contrôle toute la ville", a-t-il déclaré.

" Lui, c'est le plus beau, c'est lui qui commande toute la ville". Comme il était un peu de la jaquette, il a rencontré (l'ancien maire de Paris, Bertrand) Delanoë, ils ont fait leur folie ensemble et paf, il est premier adjoint. Et avec Anne Hidalgo, il est super parce qu'en même temps il lui a amené tous les homos de la terre. "C'est à dire que toute la ville maintenant est contrôlée par les homos".

"Moi, j'ai rien contre les homos, d'habitude, je dis les "pédés", mais on m'a dit hier qu'il fallait plus que je dise ça". Donc je dis plus les pédés, je dis les homos. J'ai rien contre eux, sauf qu'ils sont un peu pervers.

Bruno Julliard, en outre, a tweeté: "Certaines injures, par celui qui les prononce, deviennent des décorations".

Si des voix politiques de la majorité se sont fait entendre pour condamner les propos de Marcel Campion: " A vomir ", a commenté Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, tout comme les députés LREM Elise Fajgeles et Matthieu Orphelin, tout le monde n'est pas d'accord. Mais l'homophobie doit être combattue sans relâche, parce qu'elle opprime, stigmatise et tue chaque jour. De son côté, le député LREM des Français de l'étranger Joachim Son-Forget a choisi de défendre le "roi des forains". Le forain Marcel Campion a suscité un tollé dimanche après la publication d'une vidéo dans lequel il tient des propos homophobes envers des responsables gays de la mairie de Paris dont Bruno Julliard, qui a annoncé qu'il allait porter plainte. Il suffit d'écouter en entier de quoi il parle, certes maladroitement, mais. "[.] En toute bonne foi, ce n'est pas contre l'homosexualité ce propos".

Dernières nouvelles