Le premier Airbus A350 ULR a quitté l'aéroport de Toulouse

Livraison du premier A350-900 ULR à Singapore Airlines pour un vol direct New-York-Singapour

L'A350-900 ULR pour relier Singapour à New York en 18h45 sans escale

Outre le retour de la liaison directe vers New York, des vols sans escale vers Los Angeles doivent commencer le 2 novembre prochain: avec l'augmentation des services vers San Francisco, SIA reliera Singapour et les États-Unis avec 27 vols hebdomadaires sans escale d'ici la fin de 2018, sur un total de 53 par semaine. Le trajet devrait durer, en moyenne, 18 heures et 45 minutes sans toucher terre.

Singapore Airlines est désormais en capacité de desservir à nouveau New York sans escale. "L'A350-900ULR apportera davantage de confort et de commodité à nos clients et nous permettra d'exploiter des vols à très long rayon d'action de façon rentable". "Grâce à son rayon d'action inégalé et au changement radical que représente son efficience en termes de consommation de carburant, l'A350 est bien placé pour répondre à la demande de nouveaux vols à très long rayon d'action. La cabine calme et spacieuse de l'A350 alliée aux services de bord de renommée mondiale de SIA garantiront les plus hauts niveaux de confort passagers sur les lignes les plus longues au monde". Certaines modifications ont aussi été réalisées pour que le modèle soit plus aérodynamique, comme des winglets plus longs, indique Airbus.

L'A350 XWB est la famille de gros-porteurs la plus récente et la plus moderne. L'avion est également équipé des tout derniers systèmes de divertissement en vol et de WiFi, avec une connectivité intégrale dans l'ensemble de l'avion.

Modèle A350-900 ULR au départ pour Singapour
Modèle A350-900 ULR au départ pour Singapour

L'Airbus A350-900 ULR a quitté ce samedi le tarmac de l'aéroport Toulouse-Blagnac, direction Singapour. Actuellement, 21 compagnies exploitent cette famille d'avions.

La livraison du premier A350-900ULR de Singapore Airlines marque une étape importante pour Airbus qui revient ainsi sur le marché de l'ultra-long-courrier, un petit segment de marché qui fut, rappelons-le, grandement impacté par l'explosion durable du cours du carburant sur la période 2011-2014.

Dernières nouvelles