L'assassinat à Bagdad d'une ancienne Miss Irak suscite l'émoi dans le pays

Tara Farès sur un cliché posté sur Instagram en juin 2016

Une ex-miss Irak abattue de trois balles en plein Bagdad

Une "influenceuse" dont le crime était son compte Instagram.

Elle a été élue Miss Irak en 2014 lors d'un concours de beauté, et l'année suivante, elle est devenue Miss Bagdad lors du concours qui s'est tenu à l'ouest de Bagdad, en 2015. Ex-Miss Bagdad et Miss Irak, elle était au volant d'une Porsche blanche décapotable lorsque deux motards se sont portés à sa hauteur pour la cribler de balles, rapportent, notamment, le Parisien et le Nouvel Obs.

Première Miss Irak depuis 1972, Tara Fares avait 22 ans. Comme une partie de la jeunesse irakienne, elle trouvait sur les réseaux sociaux un espace de liberté.

Depuis quelques temps, celle qui posait volontiers en T-shirt ou en robe à dentelles, exhibait ses tatouages, s'affichait au volant de sa voiture, et se colorait les cheveux, faisait l'objet de très nombreuses critiques, parfois extrêmement virulentes. Un mode de vie qui dérangeait dans ce pays ultra-conservateur.

Cet assassinat a ému une grande partie des internautes, qui ont envoyé des messages de soutien sur les réseaux sociaux. Ainsi, l'un d'eux lui rend hommage sur Twitter en écrivant: "Son seul crime, c'était d'avoir choisi la vie, au mauvais endroit". D'après ses informations, l'assassin était à bord d'une moto.

"Où va l'Irak" une question que se pose une partie de la jeunesse irakienne alors que récemment, trois femmes engagées sont mortes dans des circonstances mystérieuses. Egalement tuée par balles, elle était une militante des droits de l'Homme.

Le mois dernier, deux autres jeunes starlettes irakiennes ont perdu la vie dans des circonstances étonnantes. Rafik al-Yaseri, que l'on appelait "la Barbie d'Irak", chirurgien esthétique de profession, a été abattue à son domicile. Travaillant dans la chirurgie plastique, elle organisait des programmes nationaux spécialisés dans les affaires médicales pour les femmes.

Dernières nouvelles