Chômage. Le nouveau message de Macron à un jeune en recherche d’emploi

Edition numérique des abonnés

Après la Martinique, Macron attendu sur les sargasses en Guadeloupe

Il terminera en fin de semaine son déplacement aux Antilles en revenant un an après l'ouragan Irma dans les deux îles sinistrées de Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

Alors que son programme a été quelque peu perturbé par l'approche de la tempête tropicale Kirk - finalement très discrète-, le chef de l'Etat a pu se rendre dans une exploitation agricole du nord, à Morne rouge, à la rencontre d'un agriculteur concerné par la pollution de ses terres par cet insecticide cancérogène et perturbateur endocrinien.

Emmanuel Macron a souligné en Martinique que "l'état des connaissances scientifiques (.) ne permet pas de certifier" la dangerosité de la molécule pour la santé humaine, bien que l'on "présume le lien avec les naissances prématurées, les retards de développement cérébral et d'autres pathologies".

Jeudi, le chef de l'État a affirmé qu'il avait "eu une longue discussion avec les élus du territoire sur les sujets institutionnels".

"Ce n'est pas un gros mot de dire ça à notre jeunesse".

Edition numérique des abonnés
Chômage. Le nouveau message de Macron à un jeune en recherche d’emploi

L'invasion des algues sur le littoral antillais, massif depuis 2011, est devenu particulièrement important cette année.

Une grande majorité des Guadeloupéens n'ont pas d'eau tous les jours à cause d'un défaut d'entretien des canalisations - le réseau perd 60% de son rendement avant que l'eau n'arrive au robinet.

Ils avaient alors annoncé un plan de lutte de 10 millions d'euros sur deux ans, avec pour objectif de réduire, pour les prochaines saisons, le delai de ramassage à 48h après les échouages. Elles s'amoncellent sur les rivages, salissent plages et ports, bloquent parfois l'accès des bateaux, mais surtout dégagent, en séchant, de l'hydrogène sulfuré et de l'ammoniac, qui peuvent provoquer maux de tête, nausées et vomissements.

Lors d'un bain de foule dans la commune de Goyave, le chef de l'État a échangé avec un jeune homme. En baisse dans les sondages de popularité, il devrait en profiter une nouvelle fois pour aller au contact de la population, pour répondre à ceux qui l'interpellent sur ses réformes.

Pour avoir une meilleure idée des conséquences sanitaires de la surexposition au chlordécone, une étude de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) et de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) sera rendue publique en mars 2019.

Dernières nouvelles