Comptes Facebook compromis : la France évidemment touchée mais le flou reste total

Piratage de Facebook :

Quelque 50 millions de comptes Facebook ont été piratés à cause d'une faille de sécuritéLIONEL BONAVENTURE AFP or licensors

Selon les dires du secrétaire d'État chargé du numérique sur Radio J, des comptes français sont concernés.

Vendredi dernier, Facebook dévoilait le piratage de 50 millions de comptes utilisateurs, via une faille de sécurité dans son code. En vain. "Aujourd'hui, ils me disent qu'ils ne sont pas capables de répondre", dénonce-t-il.

"On se demande [alors] ce qu'il se passe et je pense donc avoir la preuve que des comptes français sont concernés" par cet énorme piratage. C'est donc à "nous d'être très responsables vis-à-vis de nos données", a déclaré Mounir Mahjoubi, cité par le média.

"Presque 50 millions de comptes ont été affectés directement", a annoncé Facebook, les pirates ayant pu accéder aux informations de profils (noms, genre, ville.), tandis qu'une incertitude demeure sur 40 autres millions de comptes.

Si ce week-end, vous avez du vous reconnecter à votre compte Facebook - ainsi qu'à d'autres services liés, vous faites malheureusement partie des millions de personnes dont le compte ont été potentiellement compromis.

Pour savoir si vous avez été touchés, c'est très simple: Facebook a automatiquement déconnecté dans la nuit de jeudi à vendredi les 90 millions de comptes concernés.

Selon Mark Zuckerberg, la faille et l'attaque ont été découvertes mardi, suite à une enquête interne lancée le 16 septembre après la découverte d'un pic de connexions. Celle-ci a permis à des personnes malintentionnées de récupérer un jeton d'accès de Facebook et ainsi de se connecter à des comptes sans en connaître leur mot de passe. Quant à la vulnérabilité qui a servi de porte d'entrée aux pirates, elle remonte à juillet 2017 à l'occasion de la mise à jour d'un fonction vidéo sur la plateforme.

En revanche, vous n'avez pas besoin de changer votre mot de passe: les pirates informatiques n'ont pas eu accès à ces informations.

Mais Facebook ne sait également pas si les pirates ont pu se servir de leur manipulation pour accéder à d'autres sites auxquels les utilisateurs se connectent par l'intermédiaire de leurs identifiants Facebook (comme Spotify, Instagram, TripAdvisor, des sites d'actualité, des jeux, etc.). Les utilisateurs de la messagerie WhatsApp, qui appartient à Facebook, n'ont pas été affectés, a-t-elle ajouté dans un tweet.

Dernières nouvelles