Casino va céder les murs de 55 magasins Monoprix, l'action bondit

Pixabay  Kanenori

Pixabay Kanenori

En annonçant ce lundi 1er octobre la vente des murs de 55 magasins Monoprix pour un montant de 565 millions d'euros, le distributeur stéphanois boucle son programme de cession d'actifs promis pour 2018.

Avec la cession déjà réalisée de 15% de la foncière Mercialys, les opérations réalisées au titre du plan de désendettement du groupe s'élèvent à 778 millions d'euros, a précisé Casino dans un communiqué.

Attaqué par le fonds Muddy Waters à la fin 2015 pour manque de transparence et pile de dettes, Casino avait été contraint de céder ses très rentables actifs asiatiques en 2016 pour alléger son bilan.

Avec cette opération, le groupe de Jean-Charles Naouri, qui veut faire un milliard d'euros d'économies nettes d'ici fin 2018, devrait récupérer 565 millions.

A nouveau mis sous pression par le marché au printemps dernier face aux inquiétudes sur son endettement et celui de sa maison mère Rallye, Casino a lancé en juin un deuxième plan de cession d'actifs de 1,5 milliard d'euros avant d'être à nouveau dégradé par l'agence Standard & Poor's. Le groupe, dont le titre est en fort repli depuis le début de l'année, a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 37,8 milliards d'euros. Casino, qui avait également souffert d'un rapprochement avorté avec Carrefour, confirme ses prévisions pour 2018. Selon les données de IHS Markit, au 25 septembre, 40,11 % du flottant du groupe faisait l'objet de ventes à découvert de la part de hedge funds.

"Le groupe Casino a par ailleurs d'ores et déjà reçu des offres indicatives additionnelles sur d'autres actifs inclus dans son plan de cession, qui pourraient se matérialiser d'ici la fin de l'année", ajoute la société dans son communiqué.

Dernières nouvelles