Gaz, salaire net, frais de garde : les grands changements d'octobre

LA VOIX DU NORD  PASCAL BONNIERE

LA VOIX DU NORD PASCAL BONNIERE- VDNPQR

Hausse de l'allocation de frais de garde, fin des cotisations chômage, augmentation des prix du gaz. Au premier octobre, les Français devraient apercevoir quelques nouveautés sur leurs fiches de paie et leurs factures. L'hebdomadaire précise qu'il s'agit du sixième mois consécutif de hausse des tarifs. Cette aide est adressée à ceux qui font appel à un mode d'accueil individuel pour la garde de leur enfant de moins de 6 ans (assistante maternelle, nounou à domicile ou micro-crèche), et sa revalorisation pourra apporter jusqu'à 250 euros par mois et par enfant en fonction du nombre d'heures et des revenus du foyer. Les cotisations salariales pour l'assurance chômage, déjà passées de 2,4% à 0,95% en janvier, disparaissent complètement au 1er octobre pour les salariés du privé, ce qui va se traduire par une hausse du salaire net perçu à la fin du mois. Cette fois, la hausse est de 3,25% en moyenne. Dans le détail, les ménages utilisant le gaz pour se chauffer verront les prix augmenter de 3,3 %, ceux ayant recours à cette énergie pour cuisiner connaîtront une hausse des tarifs de 1 %.

Les salariés rémunérés au Smic toucheront eux 15 euros supplémentaires à partir d'octobre, grâce à la revalorisation mécanique du salaire minimum et à l'exonération des cotisations chômage.

La dématérialisation des marchés publics devient obligatoire à compter du 1er octobre. Concrètement, les entreprises ou associations qui concourent à l'obtention d'un marché public d'un montant supérieur à 25 000 € hors taxes devront transmettre leur candidature, ainsi que leurs demandes d'informations, par voie électronique. Suite à l'attribution d'un marché, la signature électronique remplacera la signature manuscrite au bout d'une période de transition pour permettre aux entreprises de s'équiper d'un certificat de signature électronique.

Plusieurs changements entrent en vigueur ce lundi 1er octobre, comme à chaque début de mois.

Le 22 octobre, les fumeurs vont voir augmenter le prix de leurs cigarettes, selon un arrêté ministériel publié le dimanche 30 septembre dans le journal officiel. Mais pas pour toutes les marques: le paquet de 20 Marlboro Red (groupe Philip Morris), qui coûte 8 euros depuis le 1er mars contre 7,30 euros auparavant, conservera ce prix, tout comme le paquet de Gauloises blondes. Toutefois, les Lucky Strike Bleu Classic vont coûter 10 centimes plus cher, tout comme les Rothmans London.

Au mois d'octobre, le montant forfaitaire de la prime d'activité augmente de 20 euros. De nouvelles hausses annuelles sont ensuite prévues dès 2019, comme l'indique dans un tweet le porte-parole du gouvernement.

L'allocation aux adultes handicapés, qui bénéficie à plus d'1,1 million de personnes, doit augmenter de 41 €, passant de 819 € à 860 € par mois, mesure effective le 1er novembre 2018.

Dernières nouvelles