Elon Musk se moque du gendarme de la Bourse

Vendredi 05 Octobre 2018- PAR

Vendredi 05 Octobre 2018- PAR

Le tweet d'Elon Musk a suscité des milliers de réactions sur la toile, certains utilisateurs remettant en cause la capacité de jugement de l'homme d'affaires.

"Le message a été posté jeudi soir sur Twitter".

"Juste pour dire que la Shortseller Enrichment Commission (littéralement la Commission d'enrichissement de l'investisseur à court-terme, NDLR) fait un super travail. Et le changement de nom est parfait", a écrit Elon Musk, amateur de gazouillis polémiques. Il insinue par là que la SEC a avantagé dans cette histoire ces nombreux vendeurs à découvert qui parient en Bourse sur un effondrement du cours de l'action Tesla.

De son vrai nom, la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de la Bourse, avait déposé plainte la semaine dernière contre Elon Musk, estimant qu'il avait trompé les investisseurs en assurant dans un tweet du mois d'août qu'il comptait retirer son entreprise de la Bourse et avait assuré le financement de l'opération.

Selon la SEC, il n'en était rien et les investisseurs ont pâti des fluctuations du titre, qui avait au final très fortement reculé, liées à cette annonce surprise de M. Musk, qu'il avait d'ailleurs abandonné quelques jours après. Le projet de retrait de la cote avait été abandonné quelques jours après.

L'arrangement de Tesla avec la SEC prévoit également que le conseil d'administration du groupe mette en oeuvre une procédure de contrôle sur la communication d'Elon Musk avec les investisseurs, y compris ses tweets.

Le patron de Tesla reste évidemment dans le viseur de la commission, et une telle sortie n'est sans doute pas de nature à calmer les tensions (et le superviseur qui devra être désigné pour contrôler la gestion " saine " de Tesla aura sans doute beaucoup de pain sur la planche).

VIDEO. Tesla est-elle une entreprise comme les autres?

Dernières nouvelles