Etats-Unis: sous pression, Amazon augmente ses salaires - High tech

Etats-Unis sous pression Amazon augmente ses salaires

AFP Jim WATSON

"Nous sommes heureux de ce changement et nous encourageons nos concurrents et les autres grands pourvoyeurs d'emplois à nous rejoindre", a déclaré Jeff Bezos. Amazon va donc payer le double du salaire minimum en vigueur dans le pays, fixé à 7,25 dollars de l'heure. Le géant du commerce en ligne, qui a dépassé les 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière le 4 septembre, a affirmé que cette augmentation se reflétera sur ses prévisions de résultats trimestriels.

Si les salaires chez Amazon varient selon les États, la hausse représentera concrètement entre 3 et 5 dollars.

Cette annonce arrive dans un contexte économique euphorique pour les États-Unis, avec une croissance retrouvée et un chômage sous les 4%, un plus bas historique. Les salariés de la chaîne de supermarchés bio Whole Foods, rachetée l'année dernière, sont aussi concernés, tout comme 100.000 employés saisonniers qui seront embauchés à travers le pays pour la période des fêtes. Cette annonce va leur permettre d'augmenter leur pouvoir d'achat de 20%.

Amazon va augmenter le salaire minimum des ses employés américains à 15 dollars de l'heure.

Une décision saluée par une bonne partie de la classe politique locale, comme le sénateur démocrate Bernie Sanders: "Ce que M. Bezos (principal actionnaire et président-directeur général d'Amazon.com) a fait aujourd'hui est non seulement énormément important pour les centaines de milliers de salariés d'Amazon mais cela pourrait être une déflagration pour le monde entier".

Dernières nouvelles