Sept à huit (TF1) : Jenifer parle de son accident : "J'étais complètement brisée"

Jenifer

Jenifer : pourquoi elle a "failli tout arrêter"

Attendue dans son fauteuil de coach pour la 5e saison de The Voice Kids sur TF1, Jenifer fait le point dans une interview-confession accordée au TV Magazine du Figaro. A propos de cette dernière, Jenifer a déclaré que l'émission était sa "bouffée d'oxygène " lorsqu'elle rencontrait des difficultés, tant dans sa vie personnelle que professionnelle. Même si c'est allé très vite, je pense que ma démarche a toujours été sincère, affirme l'intéressée. Et plongera l'ancienne gagnante de la star "Academy" dans un profond désarroi. J'aurais pu m'y perdre, mais j'ai eu une éducation qui fait que j'ai toujours gardé les pieds sur terre. Je n'ai jamais perdu cette flamme, si ce n'est sur ces deux années plus compliquées pour moi " "J'avais perdu la flamme" Avant de revenir avec une foule de projets, en musique ou à la télévision, Jenifer est effectivement passée par une période délicate. La chanteuse et actrice s'est confiée devant les caméras de Sept à Huit, diffusée dimanche sur TF1, sur l'accident mortel où elle a été impliquée en mars 2017. Deux personnes du minibus sont tuées. Jennifer est revenue sur cet épisode difficile dans Sept à Huit.

"J'étais complètement brisée, témoigne Jenifer, encore émue". "J'en étais arrivée presque à culpabiliser". Si je n'avais pas été chanteuse, et si je n'étais pas sur scène, et si on n'avait pas pris ce van. "Et si. avec des si on peut réécrire beaucoup de choses". Quelques mois plus tard, nouveau coup dur: la chanteuse perd son oncle, tué en Corse, abattu lors d'une fusillade - il s'agissait d'un règlement de compte, d'après les enquêteurs. J'ai même songé à tout arrêter pendant un moment. Comme je vous l'ai dit, j'avais perdu la flamme. J'avais besoin de nouvelles énergies pour retrouver ce lien indéfectible avec le public, avec les chansons.

Dernières nouvelles