En pleine vente aux enchères, l’œuvre de Banksy s’autodétruit

Banksy frappe encore une de ses toiles s'auto-détruit en pleine enchère

Banksy : après l'autodestruction de sa toile, le chef-d'oeuvre aurait pris de la valeur

L'artiste de street-art, dont une toile était vendue aux enchères chez Sotheby's à Londres, a autodétruit son œuvre juste après sa vente.

Stupeur dans la salle, le public médusé ne peut visiblement s'empêcher de réprimer un fou rire devant l'incongruité d'une telle scène (vidéo ci-dessous). Le marteau venait à peine de signaler la fin des enchères quand l'œuvre, une reproduction en peinture acrylique et aérosol de l'une des plus célèbres images de Banksy, The Girl with the Balloon, montrant une petite fille qui laisse s'envoler un ballon rouge en forme de cœur, s'est autodétruite.

Auréolé de ce happening retentissant, qui figurait ce samedi parmi les sujets les plus discutés sur les réseaux sociaux au Royame-Uni, le tableau - et son cadre déchiqueteur - pourrait au final valoir encore plus cher, a estimé Alex Branczik.

C'est "certainement la première fois dans l'histoire de la vente aux enchères qu'une oeuvre d'art se déchiquette automatiquement après être passée sous le marteau", a réagi la maison d'enchères.

L'artiste a de son côté publié une photo de sa performance sur son compte Instagram accompagnée d'une légende ironique: "Going, going, gone (S'en va, s'en va, partie)". Certains croient avoir aperçu un mystérieux homme portant chapeau et lunettes de soleil près de l'entrée de Sotheby's peu après la vente. Cette vente devrait encore renforcer la mythologie Banksy, graffeur et peintre originaire de Bristol (sud-ouest d'Angleterre), qui se plait à garder son identité secrète. Au cas où il serait vendu un jour aux enchères...

On accordera au premier d'avoir su, plus que quiconque, remettre en question le statut et la valeur d'une œuvre d'art avec son fameux urinoir, devenant une icône artistique dès le moment où l'artiste le présentait comme telle.

Dernières nouvelles