Marine Le Pen lance sa campagne au côté de Matteo Salvini — Européennes

Marine Le Pen et l’Italien Matteo Salvini presque des amis

Milan, le 28 janvier 2016. Pour transformer son parti la Lega Matteo Salvini s’est inspiré de Marine Le PenPlus

Après avoir martelé pendant des mois un discours anti-migrants, M. Salvini parle désormais davantage de problèmes sociaux. Matteo Salvini a prophétisé une "révolution du bon sens", pointant du doigt les véritables "ennemis de l'Europe" que sont pour lui "ceux retranchés dans le bunker de Bruxelles".

"Je suis attentif aux estimations des Bourses, des marchés, des analystes mais si un projet de budget, comme le nôtre, met au centre le droit au travail, à la santé, à la vie, à la retraite, cela vient avant les autres raisons", a-t-il dit. Il risque fort de passer par pertes et profits dans les urnes européennes de mai prochain face à un "front des progressistes" poussif avec ses têtes d'affiche, Angela Merkel et Emmanuel Macron, aujourd'hui affaiblis dans leurs propres crises politiques internes. "L'UE s'est construite sur beaucoup de promesses (.) mais très peu de réalisations" a déclaré la leader du RN.

Marine Le Pen prévoit de faire le tour des ses alliés européens d'ici la fin de l'année.

"La force politique qui naîtra des élections en Europe, c'est nous, et nous seuls, qui la structurerons": la réponse de Marine Le Pen à Steve Bannon est plutôt claire.

Mme Le Pen espère, avec son allié Matteo Salvini et les autres souverainistes européens, obtenir suffisamment de voix prochaines européennes pour renverser les équilibres au Parlement européen.

Dernières nouvelles