Intempéries : une personne disparue dans le Var

La cellule de crise a été activée dans le Var

La cellule de crise a été activée dans le Var

Le département du Var, toujours placé en vigilance orange "inondation", est touché depuis ce mercredi par des pluies diluviennes, provoquant une montée des eaux impressionnante.

Un deuxième corps, celui d'un homme, a été découvert ce jeudi matin dans la voiture emportée par la crue d'un cours d'eau à la suite d'orages et échouée en mer au large de Sainte-Maxime dans le Var.

Selon la préfecture, "les pluies persistent encore pour quelques heures sur l'est du Var mais sont nettement moins marquées", mais "elles peuvent être encore assez fortes par moment pour quelques heures sur les côtiers du Var et amener une deuxième réponse des cours d'eau". Les recherches, qui mobilisent aussi la gendarmerie, la SNSM et la sécurité civile, n'ont pour l'instant pas permis de localiser ce disparu. 750 personnes logeant sur un camping près de Fréjus ont été évacuées et les 100 sapeurs-pompiers engagés pour la recherche de personnes et de véhicules dans le Var. Suivez les dernières informations sur les intempéries dans le Var dans notre direct. Le centre opérationnel départemental a été activé à 22h30 et a dû gérer plusieurs incidents et actions préventives.

Vincent Morisse, maire de Sainte-Maxime, interrogé par l'AFP, a fait état également de dégâts matériels dans sa commune dans plusieurs secteurs où des cours d'eau ont débordé. Au cours de la nuit, les pompiers du Var ont fait plus de 200 interventions au total, et 16 personnes ont été secourues. "Il est donc certain qu'il y aura un bilan humain", a expliqué sur franceinfo Jean-Luc Videlaine, le préfet du Var. Les Alpes-Maritimes et les deux départements corses sont, eux, en vigilance orange pour le risque d'orages. Elles ont reprise ce jeudi matin. La vigilance orange reste de mise jusqu'à 8 heures jeudi matin. Les recherches vont reprendre jeudi au lever du jour.

Le bilan s'est alourdi après les violents orages qui ont frappé le sud-est de la France dans la nuit de mercredi à jeudi. L'équivalent de deux mois de pluie.

Dernières nouvelles