Arrivée à New York du vol le plus long au monde | International

Pour relier Singapour à New York l'appareil mettra 18 heures et 45 minutes

Pour relier Singapour à New York l'appareil mettra 18 heures et 45 minutes

L'enjeu, pour les passagers, sera de passer le temps. Au départ de Singapour, l'appareil d'Airbus s'est posé à New York, vendredi 12 octobre 2018. A bord, 161 passagers avaient pris place, dont 67 en business et 94 en premium economy. Deux pilotes et deux copilotes ne seront pas de trop pour se relayer aux commandes de l'AirbusA350-900 ULR (ultra long range, ultra long rayon d'action) qui parcourra les 16.700 kilomètres qui séparent les 2 villes. Pour les vendre meilleur marché, il faudrait que l'avion porte plus de passagers.

"Le vol était super, calme, plaisant et s'est terminé trop tôt!", a déclaré à l'AFP un autre passager, Danny Ong, à l'arrivée du vol. Passionné d'aviation, cet ingénieur singapourien avait prévu de faire l'aller-retour dans la foulée et devait donc embarquer pour Singapour dès vendredi. En le rétablissant, la compagnie reprend la première place dans le classement des vols les plus longs.

Pour améliorer l'expérience en vol et réduire le stress créé par le fait de passer près d'une journée entière dans le ciel, le plafond de la cabine est surélevé et les hublots plus larges, tandis qu'un éclairage LED spécial a été mis en place, censé réduire le "jetlag", les effets du décalage horaire, en jouant sur les couleurs.

C'est à Singapore Airlines qu'Airbus a livré en septembre son premier A350-900 ULR.

Il s'agit officiellement du vol le plus long du monde.

Par ailleurs, Singapore Airlines n'en est pas à son coup d'essai sur ces vols marathons puisque la compagnie assurait déjà ce vol long-courrier vers New York jusqu'en 2013, avant que le coût élevé du kérosène ne puisse plus assurer la rentabilité des vols avec le quadriréacteur A340-500 d'Airbus. La palme était jusqu'alors détenue par le vol 921 de Qatar Airways entre Auckland et Doha.

Singapore Airlines, pour l'heure première et unique cliente de l'A350-900ULR, compte aussi lancer ultérieurement un vol sans escale entre Singapour et Los Angeles.

Dans des conditions météorologiques normales, ce vol jusqu'à l'aéroport de Newark doit durer 18 heures 45 minutes.

Dernières nouvelles