Échange surréaliste entre Donald Trump et Kanye West à la Maison-Blanche

Le rappeur Kanye West et Donald Trump alors président américain élu le 13 décembre 2016 à la Trump Tower à New York

Le rappeur Kanye West et Donald Trump alors président américain élu le 13 décembre 2016 à la Trump Tower à New York 1/2

Le chanteur et mari de Kim Kardashian a rencontré le président des Etats-Unis ce jeudi 11 octobre à La Maison Blanche. Une légère ironie, loin d'impressionner Kanye West qui se lève et enlace Donald Trump. Il faut dire que le rappeur, fidèle soutien du président américain, a entamé un long monologue, pour parler de ses attributs masculins, de ses troubles mentaux et de violences urbaines. "C'est mon super-héros préféré", a-t-il lancé.

Il a également évoqué Chicago, sa ville natale, qui devait au départ être au centre des discussions sur les thèmes de la violence et de la réforme carcérale.

Dans un tourbillon de paroles, il s'est également ouvert sur la bipolarité qui lui a été diagnostiquée, expliquant qu'il manquait simplement de sommeil, et en a profité pour annoncer qu'il ne se présenterait pas à la présidence des Etats-Unis en 2020 mais qu'il y réfléchirait pour 2024. Au passage, il a déverrouillé son iPhone devant les caméras, dévoilant son - peu imaginatif - code secret: 00000.

" Je vais vous dire quelque chose c'était assez impressionnant ", a commenté le milliardaire républicain. Il était censé évoquer avec le président la réinsertion des anciens condamnés et la création d'emplois à Chicago. " Je l'aime beaucoup, c'est un ami à moi, je le connais depuis longtemps ", a déclaré le président sur la chaîne conservatrice.

Depuis, Kanye West s'affiche régulièrement avec la casquette rouge " MAGA " qu'il portait jeudi à la Maison Blanche. "Quand Kanye a révélé (sa position) il y a quelques mois, quelque chose s'est passé, j'ai progressé de 25% dans les sondages".

" J'ai beaucoup de soutien chez les Afro-américains et ça s'est pas mal développé récemment avec Kanye", a-t-il poursuivi.

Dernières nouvelles