Piratage Facebook : les données de 29 millions d'utilisateurs volées

FACEBOOK LES DONNÉES DE 29 MILLIONS D'UTILISATEURS ONT ÉTÉ VOLÉES

Piratage Facebook : les données de 29 millions d'utilisateurs volées

Lors du dernier piratage de Facebook, les données personnelles de quelque 29 millions d'usagers ont été compromises, a indiqué le réseau social dans un communiqué ce vendredi soir.

Pour 14 millions de personnes, les malandrins ont en plus siphonné l'identifiant, le genre, la langue parlée, le statut relationnel, la religion, la ville de résidence et celle de naissance, la date de naissance, la formation, le travail, les appareils utilisés pour se connecter à Facebook, les dix derniers endroits recherchés ou marqués dans Facebook, les sites, les profils ou les Pages suivis, ainsi que les 15 dernières recherches.

"Il indique que pour 15 millions de comptes, les hackers ont accédé à deux types d'information: "les noms et les détails de contact (" numéro de téléphone, email, ou les deux, selon ce que les gens avaient sur leur profil "). Deux semaines plus tôt, Facebook craignait que "presque 50 millions de comptes " aient pu être compromis.

Pour le million de personnes restant, leur jetons d'accès ont bel et bien été volés, mais les pirates n'ont pas pu avoir accès à leurs informations personnelles.

Facebook indique que la police fédérale américaine poursuit son enquête et lui a demandé de ne rien en dévoiler et de rester discret sur ce que pouvaient être les objectifs des hackers.

Les utilisateurs concernés prévenus par un message. Que s'est-il passé? Le groupe de Mark Zuckerberg a confirmé vendredi ce qu'il avait révélé le 28 septembre.

Les pirates sont arrivés à s'emparer de ces clés, qui donnent accès aux comptes comme si on en était le titulaire. "Les attaquants ont commencé avec un groupe de comptes qu'ils contrôlaient directement, ensuite ils se sont attaqués à leurs amis et puis les amis d'amis et ainsi de suite, profitant à chaque fois de la faille", a détaillé Guy Rosen, vice-président gestion de produit chez Facebook. Le 25 septembre, le réseau découvre l'attaque et la faille.

Par ailleurs, le réseau social a indiqué qu'il enverrait des messages personnalisés aux victimes dans les prochains jours pour leur indiquer ce qui a précisément été compromis et pour leur donner des conseils utiles pour mieux se protéger. Les applications Messenger Kids, Instagram, WhatsApp, Oculus, Workplace ou Pages n'ont pas été affectés. Les paiements, les applications de parties tierces ou les comptes de développeurs ont également été épargnés. Et par mesure de sécurité, le réseau social a réinitialisé les jetons d'accès de 90 millions d'utilisateurs.

Dernières nouvelles