De nouvelles étiquettes pour le carburant dès ce vendredi

Les carburants changent de nom

Les carburants changent de nom

Les stations-service se renouvellent. A partir d'aujourd'hui, elles ont l'obligation d'afficher les nouveaux noms des carburants sur les pompes et sur la tête des pistolets. À l'échelle européenne, toutes les stations-service devront, en théorie, s'être équipées de cette nouvelle dénomination.

Cette petite révolution dans les stations-service européennes est liée à l'application uniforme d'une directive datant d'octobre 2014, dont l'objectif est d'harmoniser l'étiquetage des carburants afin de faciliter la vie des automobilistes européens lorsqu'ils voyagent au sein de l'Union et alentours. Si vous faites par exemple le plein en Belgique, les mêmes normes seront en place. Interrogés par l'AFP, Renault et PSA ont confirmé que leurs véhicules neufs seraient dotés des nouvelles étiquettes dès le 12 octobre. "Et ça se passera très bien ".

Mieux vaut être prévenu.

Essence : Anciennement Sans-plomb 95 ou 98 (SP), elle sera désormais symbolisée par un cercle entournant l lettre " E " suivi d'un chiffre la teneur en Ethanol: 5 % pour l'E5 (comme dans l'actuel sans-plomb 98), 10 % pour l'E10 (le SP 95) et 85 % pour l'E85. "Après que ce soit E5 ou SP95, ce qui importe c'est surtout le prix pour les gens". Le SP95-E10 sera lui logiquement remplacé par le "E10". Le gazole, composé à 7% de biodiesel, s'appellera désormais B7. Il s'agit d'un " carburant diesel paraffinique fabriqué à partir de matières renouvelables ou fossiles", précise l'ACEA. Enfin, les combustibles gazeux seront figurés par une forme de diamant et une inscription à l'intérieur: LNG (GNL), H2 (pour l'hydrogène) etc. "Les nouvelles étiquettes viendront en complément des indications actuelles sur les carburants ", a rassuré Francis Duseux, président de l'Union française des industries pétrolières (UFIP).

Dernières nouvelles