Le bilan monte à 12 morts — Inondations en France

La tempête s'apprête à frapper l'Occitanie

La tempête s'apprête à frapper l'Occitanie

Les établissements scolaires restent fermés ce mardi et les transports scolaires suspendus dans tout le département.

Alors que certains se sont plaints d'avoir été mal informés de l'intensité à venir des orages, M. Philippe a estimé que cet épisode météorologique était "par lui-même imprévisible", rappelant que "les spécialistes considéraient que la dépression allait circuler plus vite que ce qui s'est passé".

"On prend des photos pour les assurances, c'est tout ce qu'on peut faire", explique l'habitante qui est parvenue uniquement à sauver "des papiers et quelques vêtements", sacs à la main. Cet "épisode méditerranéen de type cévenol", qui figure parmi les intempéries les plus meurtrières depuis une dizaine d'années, a fait au moins 11 morts: 6 à Trèbes, 2 à Villegailhenc, 1 à Villardonnel, 1 à Villalier et 1 à Carcassonne. Il y a en outre neuf blessés et deux personnes disparues. Ce mardi matin, 1.500 foyers toujours privés d'électricité et 10.540 habitants sont sans eau potable. En quelques heures, la région a reçu l'équivalent de trois mois de pluie. En l'espace de 5 heures, " entre 160 et 180 mm d'eau sont tombés sur l'agglomération de Carcassonne ", selon le préfet. Le fleuve est monté d'un mètre à huit mètres dans l'après-midi.

La commune de Cuxac d'Aude était encore isolée mardi matin, toutes les routes étant submergées, selon Claudine Laurens, 1ère adjointe au maire de cette ville de 4.300 habitants située le long de l'Aude. Quatre villages ont notamment été évacués, dans les environs de Carcassonne: Pezens, Trèbes, Villegailhenc et Villemoustaussou.

Dans la salle des fêtes de Trèbes (Aude), une centaine de naufragés étaient lundi sous le choc, les yeux dans le vague, après avoir "tout perdu". "J'ai vu ma grand-mère dans son lit flotter sur l'eau", raconte Pierre, l'air hagard. Plusieurs cours d'eau restent placés en vigilance rouge par Vigicrues. Des véhicules ont été emportés par les flots.

Le Premier ministre Edouard Philippe a par ailleurs annoncé lundi que le gouvernement allait mettre en oeuvre la "procédure de catastrophe naturelle accélérée".

Les pluies violentes qui se sont abattues sur l'Aude dans la nuit de dimanche à lundi ont fait dix morts et huit blessés, selon un nouveau bilan provisoire, a indiqué lundi 15 octobre à midi le ministère de l'intérieur.

Dernières nouvelles