Le groupe Carrefour progresse de + 1,6 % en France sur le 3e trimestre

LES VENTES DE CARREFOUR BRÉSIL PORTÉES PAR L'E-COMMERCE

LES VENTES DE CARREFOUR BRÉSIL PORTÉES PAR L'E-COMMERCE

" Grâce à la bonne orientation de ses ventes alimentaires, [ces ventes à nombre de magasins comparables] sont nettement au-dessus de nos attentes (+0,9%) et permettent au groupe de renouer avec une dynamique qu'il n'avait plus enregistrée depuis 2015 (+1,2%, mais +0,3% seulement en 2016 et +0,8% en 2017), précise Laurence Hofmann chez Oddo BHF".

En France, où la consommation a été plus favorable, les hypermarchés dont les sous-performances plombent depuis des années les résultats du groupe, se sont stabilisés après un recul de 1 % au trimestre précédent.

Au troisième trimestre le distributeur français a enregistré un chiffre d'affaires de plus de 21 milliards d'euros, soit une croissance de 2,1% sur base comparable.

Globalement, les résultats européens sont à la baisse.

"Les chiffres sont moins encourageants en Espagne et en Italie, ou le retailer recule respectivement de 2,7% et de 4,4%". En Espagne, le groupe a été pénalisé par un environnement resté très compétitif au 3ème trimestre et des marchés non-alimentaires difficiles. Pour rappel, c'est Gérard Lavinay, bien connu chez nous pour avoir dirigé les opérations belges, qui fut nommé.

Carrefour a vu sa croissance accélérer le pas en données comparables au troisième trimestre grâce à la France et au Brésil, et a affiché sa confiance dans le bon déroulement de son plan de transformation à l'horizon 2022. Ce qui marque une nette amélioration par rapport au premier semestre: - 1,6 % à magasins comparables.

L'Amérique latine améliore sensiblement sa dynamique par rapport au 1er semestre (+6,4%), tant au Brésil qu'en Argentine.

En Argentine (+28,6%), dans un contexte macroéconomique complexe, la poursuite des initiatives commerciales de Carrefour, notamment en faveur du pouvoir d'achat, se traduit par une accélération de la croissance, soutenue par une hausse significative des volumes.

"Au cours des prochains trimestres, Carrefour poursuivra la mise en oeuvre (de son) plan de transformation à un rythme soutenu, avec notamment de nouvelles avancées dans l'offre +omnicanale+ (notamment drives, drives piétons et finalisation de la mise en place de sites de e-commerce uniques), l'accélération de la refonte de la proposition commerciale en magasin et le renforcement de l'efficacité opérationnelle (coûts, investissements et stocks)", précise le communiqué.

Le groupe a par ailleurs confirmé l'ensemble de ses objectifs pour 2018, notamment celui d'une vente de 100 millions d'actifs immobiliers non stratégiques.

Fort des progrès qu'il a réalisés en matière de sélectivité et productivité des investissements, le groupe est en mesure de déployer son programme d'investissements avec une enveloppe contenue, estimée entre 1,7 et 1,8 milliard en 2018.

Dernières nouvelles